Thorgan Hazard marque avec Dortmund qui bute néanmoins sur Copenhague

UEFA Champions League | Mercredi soir, les derniers matchs de la phase de poule de la Ligue des Champions ont déterminé les huit derniers qualifiés pour la phase à élimination directe. Parmi ceux-ci, Dortmund, qui a fait match nul à Copenhague (1-1) avec un but de Thorgan Hazard.

De Belga

Partager cet article

L'AC Milan n'a pas tremblé et s'est imposé 4-0 contre Salzbourg. Les buts de Giroud (14e et 57e), Krunic (46e) et Messias (90e+1) ont assuré la première qualification pour les Milanais depuis la saison 2013-2014. Sans Alexis Saelemaekers, toujours blessé au genou, Divock Origi et Charles De Ketelaere figuraient sur le banc rossonero, mais seul l'ancien Brugeois est monté au jeu, à la 78e minute. Ignace Van der Brempt est resté sur le banc, côté autrichien.

La victoire de Chelsea face au Dinamo Zagreb (2-1) permet aux Blues (13 points) de terminer premiers du groupe E, devant le Milan (10 points). Salzbourg (6 points), troisième devant Zagreb (4 points) jouera l'Europa League.

Dans le groupe G, Manchester City a remporté son dernier match contre Séville, 3-1. Kevin De Bruyne est entré au jeu à la 70e minute, après l'ouverture du score sévillane de Mir (31e) et l'égalisation de Lewis (52e), pour donner une passe décisive à Alvarez (73e) avant le but de Mahrez (83e). Chez les Sévillans, Adnan Januzaj est resté sur le banc.

Dortmund a pris un point à Copenhague avec un match nul, 1-1. Thorgan Hazard a marqué son premier but depuis février 2022 pour Dortmund (23e), mais Haraldsson a égalisé en faveur de Copenhague (41e). Le buteur belge a été remplacé à la 72e, alors que Thomas Meunier manquait sur la feuille de match à la suite de sa blessure au visage.

Manchester City finit premier avec 14 points, devant Dortmund (9 points) et Séville (5 points). Copenhague est dernier, avec 3 points.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top