Une deuxième noce entre Felice Mazzu et Charleroi ?

Jupiler Pro League |

En quelques jours, pas mal de clubs de Jupiler Pro League ont décidé de se séparer de leur entraîneur, faute de bons résultats. Charleroi fait partie de ceux-ci et pourrait bien profiter du limogeage de Felice Mazzu du Sporting d'Anderlecht pour redresser la barre.

De Pickx

Partager cet article

Samedi, au lendemain de la lourde défaite du Sporting de Charleroi au Cercle Bruges (4-1), Edward Still a été remercié de son poste d’entraîneur. Lundi, après le revers 3-1 lors d’un Classico écourté face au Standard, Anderlecht a décidé de se séparer de Felice Mazzu, arrivé chez les Mauves durant l’été. L’ancien entraîneur à succès de l’Union Saint-Gilloise pourrait, lui, rapidement retrouver un employeur et rebondir… à Charleroi.

Il connait le club

C’est chez les Zèbres que Felice Mazzu fait ses grands débuts comme entraineur en D1 en 2013 jusqu’en 2019. On peut le dire, le technicien a pleinement participé à la transformation du club qui est passé du bas de tableau à une valeur sûre de notre championnat, manquant peut-être de régularité mais capable d’embêter les équipes du top.

Arrivé en fin de cycle après la saison 2019, Mazzu se dirige vers Genk où, comme à Anderlecht, il ne trouvera jamais réellement sa place et sera démis prématurément de ses fonctions dès novembre 2019. L’histoire s’est donc répétée ce lundi dans la capitale où il a signé le pire bilan comme entraineur du RSCA de ces dernières années. Le Mambourg, il connait, tout comme notre championnat. Il est francophone, il a de l'expérience, notamment sur la scène européenne et il est très apprécié des supporters. Bref, le profil idéal pour Charleroi.

Trop tôt?

Et justement, alors que certaines sources confirment qu'il est le candidat numéro 1 pour le poste à Charleroi, c’est peut-être un peu tôt pour Mazzu. C’est en tout cas ce que pense Philippe Albert comme il l’a dit ce lundi dans 'La Tribune' sur la RTBF. "Avant le Mondial, Charleroi reçoit l’Antwerp, va à Genk et reçoit Malines. À sa place, je me repose, je me refais une santé et je vois ce qu’il y a sur la table après la Coupe du monde. (…) Reprendre un club trop vite, surtout un en difficulté, c’est prendre un risque énorme."

Nordin Jbari va lui dans l'autre sens : les deux parties doivent se retrouver, au plus vite. "Cela reste un très bon entraîneur qui connaît Charleroi. Cela ne peut que marcher.(…) Je le connais un peu, il ne sait pas rester sans travailler, il a trop peur du vide." Un choix qui pourrait en tout cas satisfaire les supporters carolos alors que certains ont une dent contre la direction. Cela permettrait de faire baisser la tension. Mais reste à voir si Mazzu et Mehdi Bayat pourront s’entendre.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, et notamment Sporting Charleroi - Royal Antwerp FC ce dimanche 30 octobre dès 21h00, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports.

Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top