Casper Nielsen fait son retour à l'Union par la grande porte avec le Club de Bruges

Jupiler Pro League | Le Club de Bruges a réalisé un mercato XXL l'été dernier. Parmi ses nouvelles acquisitions, Casper Nielsen, arraché à l'Union Saint-Gilloise en échange de 5,5 millions d'euros. Le Danois, qui est déjà devenu un leader à Bruges, s’apprête à revenir au Parc Duden par la grande porte ce samedi (20h45).

De Pickx

Partager cet article

Ce fut l’un des feuilletons de l’été en Jupiler Pro League. Après de longues négociations, le Club de Bruges est parvenu à attirer Casper Nielsen dans ses rangs, au nez et à la barbe de La Gantoise et d’Anderlecht, qui lorgnaient également sur le joueur. La transaction a pourtant bien failli ne jamais aboutir, la direction brugeoise ayant d’abord été refroidie par le montant demandé et le mandat confié par l’Union à Mogi Bayat pour faire grimper les enchères. Nielsen, de son côté, a fait comprendre à sa direction qu’il voulait rejoindre le Club et celle-ci s'est finalement contentée des 5,5 millions d'euros reçus des champions en titre.

Le successeur de Vormer

En Venise du Nord, Nielsen est immédiatement devenu un pion essentiel de l’échiquier de Carl Hoefkens, relayant définitivement Ruud Vormer sur une voie de garage. Le milieu de terrain danois a d’emblée impressionné par son volume de course, sa force dans les duels et son engagement. Le joueur de 28 ans sait aussi se rendre décisif, comme il l'a fait sur le terrain d'Anderlecht le weekend dernier en inscrivant le seul but de la partie.

De quoi ravir évidemment Carl Hoefkens, qui se montrait encore très élogieux envers Nielsen avant le match contre Saint-Trond. "Casper apporte quelque chose de plus à l'équipe. Il a une attitude très professionnelle et est un exemple pour de nombreux joueurs, surtout les jeunes. Dans de nombreux domaines, Casper est une valeur ajoutée pour le Club de Bruges et je suis très heureux de l'avoir dans le noyau."

Retrouvailles avec l'Union

Avec l'arrivée, aussi, de Raphael Onyedika, Hans Vanaken a gagné deux solides renforts au milieu de terrain. Le Diable Rouge a lui aussi été rapidement impressionné par l'ancien joueur de l'Union. "Casper est un pitbull qui sait aussi très bien jouer au football”, explique le double Soulier d'Or. “Il est vraiment déterminé. Vous avez l’impression que lorsqu'il va presser quelqu'un, 9 fois sur 10, il va récupérer le ballon.”

En un rien de temps donc, le Danois est devenu l’un des chouchous du public brugeois, et sa cote de popularité est encore montée en flèche après son but victorieux à Anderlecht. Il faut dire que Nielsen est la personnification du "No sweat, no glory", le fameux slogan du Club. Ce samedi, Il retrouvera ses anciens coéquipiers de l’Union dans un stade où il a connu, durant trois ans, des moments inoubliables. Sous la direction de Felice Mazzu, le Danois s’est affirmé la saison passée comme l'un des meilleurs milieux de la Jupiler Pro League. Avec 7 buts et 6 passes en 41 matchs, il a eu une part importante dans l’incroyable épopée des Unionistes, passés à un cheveu du titre. Nul doute qu’il recevra un accueil chaleureux de la part de ses anciens supporters.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, et notamment le duel entre l'Union Saint-Gilloise et le Club de Bruges ce samedi dès 20h25, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top