Boon et De Sloover devancés par l'Indien Harmanpreet Singh comme meilleur joueur de 2022

Sports | La fédération internationale de hockey (FIH) a indiqué vendredi que l'Indien Harmanpreet Singh et la Néerlandaise Felice Albers ont été désignés meilleurs joueur et joueuse de la saison 2021-2022. Tom Boon et Arthur Van Doren, les deux Red Lions nommés pour le trophée chez les messieurs, terminent respectivement 3e et 5e.

De Belga

Partager cet article

Le défenseur Harmanpreet Singh, 26 ans, spécialiste du sleep sur penalty-corner, se succède à lui-même. Avec 29,4 points, il devance le Néerlandais Thierry Brinkmann (23,6) et Tom Boon (23,4). Arthur De Sloover est 5e (10,1). Chez les dames, Albers, âgée de 22 ans, a totalisé 29,1 points, devant les Argentines Maria Granatto (26,9) et Agustina Gorzelany (16,4).

Comme l'an dernier, la razzia indienne se poursuit donc, puisque plus tôt dans la semaine le trophée de meilleur espoir féminin est allé à Mumtaz Khan, les titres de meilleurs gardiens de l'année ont été attribués à PR Sreejesh (messieurs) et Savita Punia (dames) et les deux coachs des équipes nationales indiennes, Janeke Schopman et Graham Reid. Seul le joueur français de la Gantoise Timothée Clément est parvenu à s'emparer du prix de meilleur espoir masculin.

Déjà sujets à de nombreuses discussions l'an dernier lorsque l'Inde avait raflé tous les trophées possibles, les Hockey Stars Awards, malgré quelques modifications faites par la FIH, n'ont guère évolué depuis lors puisque chaque fois qu'un Indien a été nommé dans une catégorie il en est sorti vainqueur. Force est de constater que les pays asiatiques votent en nombre pour leur représentant, toujours Indiens, et que les fédérations européennes se désintéressent toujours autant (15 pays seulement sur une quarantaine ont voté). Le vote des médias a également toujours joué un rôle lorsqu'un Indien était impliqué dans une catégorie. Mais là pas de transparence, puisque le quota des journalistes asiatiques comparé aux autres continents reste méconnu.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top