Ives Serneels, très déçu, estime que le Portugal a su saisir ses opportunités

Red Flames | Ives Serneels n'est pas parvenu à mener ses Red Flames vers le premier Mondial de leur histoire. Le sélectionneur de l'équipe nationale belge de football féminin a vu son équipe s'incliner 2-1 devant le Portugal jeudi lors du premier tour des barrages pour la Coupe du monde 2023, prévue en Australie et en Nouvelle-Zélande. "Tout le monde est vraiment très déçu, c'est clair", a lancé le technicien, la mine sombre, jeudi à Vizela, au Portugal.

De Belga

Partager cet article

"On avait dit avant le match que c'était du 50/50 entre les deux formations et cela s'est confirmé. Nous savions qu'il fallait saisir les occasions quand elles se présentaient. Le Portugal l'a fait, pas nous", a résumé Serneels.

La Belgique n'a pas bien débuté son match alors que le Portugal l'a entamé pied au plancher. "Je ne pense pas que l'enjeu a pu provoquer du stress chez nous. Le Portugal allait débuter fort et c'est normal à domicile. Nous avons eu des opportunités mais le Portugal a mieux géré les moments importants", a ajouté Serneels, qui estime qu'il est encore trop tôt pour évoquer l'avenir de certaines joueuses en équipe nationale. "Nous allons examiner chaque cas dans les prochaines semaines. Ce n'est pas le moment pour déjà parler de ça."

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top