Une "sensation positive" pour Felice Mazzu malgré la défaite

UEFA Conference League | Anderlecht a offert une belle résistance à West Ham avant de s'incliner 0-1, jeudi, lors de la troisième journée de la Conference League. L'entraîneur anderlechtois Felice Mazzu avait tout de même "une sensation positive" au vu de la prestation de ses joueurs.

De Belga

Partager cet article

"La sensation est évidemment frustrante après le match", a expliqué Mazzu en conférence de presse. "Elle a été très positive pendant 75-80 minutes. Nous avons essayé, en tant que staff, de transmettre un message aux joueurs, et ils ont répondu par rapport à l'intensité, à l'envie, à l'organisation, à l'agressivité. Ce sont des domaines où nous essayons de progresser. Aujourd'hui, nous avons montré que nous en étions capables."

West Ham a marqué dix minutes après la montée au jeu simultanée de Gianluca Scamacca (buteur), Lucas Paqueta (passeur) et Declan Rice. "Nous faisons une grosse erreur en termes d'équipe, pas en termes d'un joueur, sur le but", a confié Mazzu. "Tout ce qu'on a fait pendant 70 minutes, à savoir défendre vers l'avant, mettre de l'agressivité, nous ne l'avons pas fait sur le but qu'on prend. Il y a eu un ensemble d'erreurs. Nous n'en avons pas commises beaucoup aujourd'hui. Cette erreur vient sans doute de la fatigue et de la qualité des entrants."

West Ham s'envole au classement avec 9 points, 5 de plus qu'Anderlecht, mais Mazzu n'a "pas envie de dire" que les 'Hammers' sont "hors catégorie" pour la première place. "Quand on voit notre match, nous ne méritons pas de perdre, nous méritons au moins un point. Nous devons être capables de reproduire le même schéma et la même envie là-bas. C'est évident qu'ils sont les grands favoris pour la première place. À nous à prendre des points contre les deux autres équipes."

Anderlecht reste deuxième devant Silkeborg (3 points) et le FCSB (1).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top