Eriksson, un ancien Buffalo aujourd'hui à Djurgarden, est "impatient de jouer ce match"

UEFA Conference League | La Gantoise recevra jeudi Djurgarden lors de la 3e journée de Conference League. Chez l'adversaire suédois se trouve un visage familier pour les Gantois en la personne de Magnus Eriksson. Ce dernier avait disputé une poignée de matchs avec les Buffalos à l'automne 2012. "Je suis impatient de jouer ce match", a déclaré le milieu de terrain de 32 ans en conférence de presse mercredi.

De Belga

Partager cet article

Eriksson n'a pas laissé une marque indélébile à Gand, mais il est aujourd'hui indispensable à Djurgården. "Cela fait dix ans que je n'ai pas joué au football ici, mais c'était formidable pour moi comme première aventure à l'étranger", a déclaré Eriksson. "J'étais très jeune à l'époque et je n'ai pas toujours eu la vie facile. Même si je ne connais presque plus personne ici, ce sera un match amusant. J'étais très heureux quand La Gantoise est sortie du tirage."

Thomas Lagerlöf, entraîneur avec Kim Bergstrand du leader du championnat suédois, se méfie de Gand. "C'est une très bonne équipe avec beaucoup de qualité dans l'effectif. Ils jouent généralement un football un peu différent de celui auquel nous sommes habitués : beaucoup de duels, et ça avance vite. Nous devons essayer d'imposer notre jeu. En même temps, on ne peut pas nier que nous avons réalisé une mauvaise performance le week-end dernier (défaite 3-0 contre Degerfors, ndlr). Nous devons nous reprendre."

La Gantoise et Djurgården comptent chacun 4 points chacun après deux matchs. Ils sont à égalité en tête du classement, devant Molde et les Shamrock Rovers qui ne comptent qu'un point.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top