L'Open Vld soutient la proposition d'une distribution nette de l'index

Info | L'Open Vld plaide en faveur de l'octroi de la prochaine indexation des salaires de 2% en partie en net. Les libéraux flamands veulent ainsi réduire le coût de l'inflation pour les entreprises et limiter leur handicap salarial vis-à-vis des autres pays, a déclaré le président du parti Egbert Lachaert mercredi dans l'émission Villa Politica (VRT).

De Belga

Partager cet article

L'Unizo, représentant les classes moyennes en Flandre, a tiré la sonnette d'alarme en début de semaine. Bon nombre d'entreprises risquent d'être confrontées à des problèmes de trésorerie en raison des coûts énergétiques exorbitants, auxquels s'ajoutent les coûts salariaux croissants du fait de l'indexation automatique des salaires. L'organisation a suggéré de procéder à une indexation des salaires nets comme une solution possible.

Egbert Lachaert a dit suivre ce raisonnement. Le parti du Premier ministre mettra la proposition sur la table des négociations budgétaires en cours. "Nous n'allons pas toucher à l'index en tant que tel", souligne-t-il. Mais s'il était décidé d'avoir une partie de la prochaine indexation payée en net, le salarié ne perdrait rien en termes de pouvoir d'achat et cela répartirait les coûts pour les entreprises dans le temps ou les exempterait, a expliqué Egbert Lachaert.

"L'index est un bon système dans des circonstances normales, mais maintenant il augmente si vite que vous créez une sorte de spirale inflationniste. Beaucoup de petites et moyennes entreprises ne peuvent pas se le permettre", a ajouté le libéral. Elles risquent un handicap salarial moyen de 8% par rapport aux autres pays. Cette indexation nette réduirait ce handicap dans une certaine mesure, estime-t-il.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top