Hein Vanhaezebrouck se méfie de Djurgarden: "Encore un leader de championnat face à nous"

UEFA Conference League | La Gantoise reçoit les Suédois de Djurgarden IF, jeudi, lors de la troisième journée de la Conférence League, jeudi (21h00). Les deux équipes se partagent la tête du groupe F avec 4 points. Hein Vanhaezebrouck s'attend à un match difficile. "Nous affrontons à nouveau un leader de championnat", a résumé l'entraîneur gantois, mercredi, en conférence de presse.

De Belga

Partager cet article

"Avec Molde et Shamrock, nous avions joué contre les leaders en Norvège et en Irlande", a souligné Vanhaezebrouck. "Djurgarden était troisième au moment du tirage, mais a pris entre-temps la première place. Ils n'ont pas les mêmes noms que Malmö par exemple, mais ce ne sera pas facile. Ce n'est pas pour rien qu'ils sont en tête du championnat suédois."

Selon Vanhaezebrouck, Djurgarden est surtout fort au niveau collectif, "tant offensivement que défensivement". "Ils ont aussi beaucoup d'expérience et sont très solides", a détaillé le T1 des Buffalos. "Il y a peut-être peu de stars dans l'équipe, mais elle possède un noyau large, avec beaucoup de possibilités de remplacement. Ils sont dans une période importante chez eux, avec le match contre Hacken (2e du championnat à égalité, ndlr) dimanche entre les deux duels contre nous, donc je soupçonne qu'ils utiliseront ce large noyau. C'est une équipe expérimentée, solide et collective. Ce n'est jamais facile de jouer contre une telle équipe."

Julien de Sart figure pour la première fois de la saison dans la sélection. Le milieu de terrain était indisponible pendant une longue période après une opération aux adducteurs. Seuls les attaquants Tarik Tissoudali et Darko Lemajic manquent à l'appel.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top