Démonstration du Bayern contre Plzen, première victoire de Marseille face au Sporting

UEFA Champions League | Pour la 3e journée de la Ligue des Champions, le Bayern Munich a confirmé sa supériorité dans le groupe C avec un score élevé de 5-0 face à Plzen. Dans le groupe D, Marseille a remporté sa première rencontre 4-1 à domicile face au Sporting.

De Belga

Partager cet article

À Munich, les Allemands ont débuté leur démonstration de puissance dès les premières minutes avec une frappe en pleine lucarne de Leroy Sané (7e), un tir à ras du sol de Serge Gnabry (13e) et un effort personnel de Sadio Mané (21e). En seconde période, grâce à une belle passe en profondeur de Mané, Sane a inscrit un deuxième but (51e). Eric Maxim Choupo-Moting a ensuite fixé le score final à 5-0 (59e).

Le Bayern maintient sa première place du groupe C avec trois victoires en trois matches. À 21h00, l'Inter accueille Barcelone dans l'autre rencontre du groupe.

Au Stade Vélodrome, la rencontre contre le Sporting a démarré avec 20 minutes de retard et s'est jouée sans public à cause d'une sanction reçue suite à des incidents entre supporters marseillais et allemands pendant le match contre Francfort.

Après déjà une minute, le Sporting a réussi à concrétiser une action collective avec un but de Trincao (1re). L'OM est vite revenu au marquoir avec un dégagement du gardien portugais dévié dans les filets par Alexis Sanchez (13e), un tir de loin de Amine Harit (16e) et une tête sur corner de Leonardo Balerdi (28e). Le Sporting a été réduit à 10 au milieu de la période suite à une faute de main de son gardien Antonio Adan (23e). En fin de match, Chancel Mbemba a inscrit le dernier but de la rencontre en faveur des Français (84e, 4-1).

Avec cette victoire, l'OM remporte ses premiers points en trois rencontres. À 21h00, Francfort affronte Tottenham à domicile.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top