Victoire de la Néerlandaise Lorena Wiebes qui couronne sa plus belle saison, Sanne Cant 5e

Cyclisme | La version féminine de Binche-Chimay-Binche (1.1), dont la deuxième édition a été disputée mardi entre Chimay et Binche sur la distance de 117,2 km, a vu la victoire de la Néerlandaise Lorena Wiebes (DSM). Sanne Cant a pris la 5e place.

De Belga

Partager cet article

Un groupe de coureuses avec Julie Van De Velde (Plantur-Pura), les Italiennes Francesca Barale (DSM) et Matilde Vitillo (Bepink), l'Allemande Hannah Ludwig (UNO-X), les Néerlandaises Silke Smulders (Liv Racing), Nicole Steigenga (Coop-Hitec Products) et Ilse Pluimers (AG Insurance-NXTG) avaient un léger avantage au premier passage de la ligne d'arrivée, à 32 kilomètres du but..

Vitillo et Pluimers ont dû lâcher prise dans les circuits locaux. Les cinq coureuses de tête ont été reprises par le peloton à un kilomètre de l'arrivée. Le sprint, disputé sur les pavés de la Grand-Place de Binche a souri à la championne d'Europe qui a devancé sa compatriote Marjolein van 't Geloof (Le Col-Wahoo) et la Finlandaise Anniina Ahtosalo (Uno-X). Sanne Cant s'est classée cinquième et Julie Van de Velde 8e.

Lorena Wiebes, 23 ans, a ainsi conclu sa saison sur route avec un 23e succès, le 59e de sa carrière. Elle a remporté cette année notamment le Simac Tour et la Ride London Classic, ainsi que le championnat d'Europe, la Nokere Koerse, le GP de l'Escaut, quatre succès dans le Baloise Ladies Tour et deux dans le Tour de France féminin.

Lorena Wiebes succède au palmarès à Sara De Vel, victorieuse sur la Grand-Place de Binche l'an dernier.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top