Le RWDM en plein doute : ambitions de montant, efficacité de descendant

Challenger Pro League | Pour la cinquième fois en sept rencontres cette saison, le RWDM a laissé des points précieux en route à Lommel. Défaits 2-1 dans le Limbourg après avoir dominé la majeure partie de la rencontre (58% de possession), les Bruxellois ont des problème criants d'efficacité. Analyse chiffrée...

De Tagtik

Partager cet article

Selon les statistiques de la Pro League, le RWDM qui affichait au terme de la rencontre 2,36 buts attendus, les fameux 'expected goals' * (contre 1,38 pour Lommel), aurait du logiquement remporter cette partie, mais les Bruxellois ont été incapables de faire trembler les filets, sauf sur penalty, en toute fin de match (Biron, 89e).

Après la rencontre, le coach Vincent Euvrard soulignait à juste titre que le RWDM "avait tenté 21 fois sa chance  au but" , soit nettement plus que Lommel.

Une façon indirecte de pointer l'inefficacité patente de son équipe devant le but, un vrai problème pour un club qui affichait clairement en début de saison ses ambitions pour le titre.

Efficacité en panne

Lors des 7 premiers matches de la saison, le RWDM a tenté 92 fois sa chance au but et n'a inscrit que 9 goals. Seul Dender et Deinze se sont montrés moins efficaces. Pourtant, avec ces 92 tentatives, le RWDM se situe dans le haut du panier, très proche du Beerschot (95) et du Lierse (94), mais ces deux clubs inscrivent nettement plus de buts (surtout les Pallieters).

Si l'on divise le nombre de tentatives par le nombre de buts inscrits, on s'aperçoit que le RWDM affiche en matière d'efficacité des stats de descendant, puisque seul le KMSK Deinze fait pire que l'équipe de Vincent Euvrard.  

Club par club

KMSK Deinze: 69 tentatives - 6 buts = 11,5 tentatives par but
RWDM: 92 tentatives - 9 buts = 10,2 tentatives par but
Dender EH: 74 tentatives - 8 buts = 9,25 tentatives par but
Jong Genk: 79 tentatives - 9 buts = 8,78 tentatives par but

Beerschot VA: 95 tentatives - 11 buts = 8,64 tentatives par but
Lommel SK: 82 tentatives - 11 buts = 7,45 tentatives par but
SL16 FC: 62 tentatives - 10 buts = 6,2 tentatives par but
Lierse SK: 94 tentatives - 16 buts = 5,88 tentatives par but

RSCA Futures: 75 tentatives - 13 buts = 5,77 tentatives par but
SK Beveren: 85 tentatives - 15 buts = 5,67 tentatives par but
RE Virton: 50 tentatives - 10 buts = 5 tentatives par but
Club NXT: 51 tentatives - 12 buts = 4,25 tentatives par but

* C'est quoi, les 'expected goals' (xG) ?

L’idée de cette statistique est tout simplement de mesurer le rendement d’une équipe (ou d’un joueur) et de déterminer si elle sur-performe ou à l’inverse, sous-performe. Ce chiffre est basé sur les tirs. À chaque fois qu’un joueur tente sa chance, sa frappe se voit attribuer une note entre 0, faible dangerosité, et 1, haute dangerosité.

Pour faire simple, plus la note se rapproche de 1, plus le ballon a des chances de terminer sa course au fond des filets. À titre d’exemple, le penalty est crédité de la note de 0,76, c’est-à-dire qu’un joueur a 76 % de chance de le réussir. Un XG de 0,5 indique que si dix tirs parfaitement similaires étaient tentés, cinq termineraient par un but.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top