Où en est Take Kubo, le "Messi japonais", dans sa progression à la Real Sociedad ?

La Liga |

La Real Sociedad reste sur une bonne dynamique à l’aube de cette huitième journée de Liga. Le club de Takefusa Kubo tentera de signer un troisième succès de rang avec la venue de Villarreal ce dimanche. Un match particulier pour le Japonais.

De Pickx

Partager cet article

Porter à 14 ans le surnom de "Messi japonais" après quatre saisons à La Masia, le centre de formation du FC Barcelone, ne doit pas être simple à vivre. Sauf qu'en pleine formation, Takefusa Kubo doit repartir au Japon à cause d'une violation du règlement sur les transferts des mineurs de la part du Barça. Chez les U11, il aura marqué 74 buts en 30 matchs dans le championnat espagnol. En Espagne, si ce n’est pas les Catalans qui sautent sur un talent, c’est bien le Real Madrid. 

Multiplication des prêts 

Au Japon, l’ailier découvre le football professionnel au FC Tokyo avant de retrouver l’Espagne, mais cette fois la capitale avec le Real Madrid qui débourse, à l’été 2019, 2 millions d’euros pour le joueur de 18 ans à l’époque qui fera ses dents dans l’équipe réserve avant d’être prêté à Majorque. Il s’impose au fil des semaines comme un titulaire mais ne peut empêcher le club de faire la bascule vers la Segunda Division.

Le Real veut lui donner du temps de jeu et l’envoie à Villarreal, où Unai Emery le cantonne au banc, ce qui ne plait pas aux Madrilènes qui le rapatrient et l’envoient dès janvier 2021 à Getafe pour le reste de la saison. Mais là encore, il a du mal à s’imposer et à l’été 2021, il refait ses valises, toujours en prêt, vers Majorque qui remonte en Liga. Il alterne une nouvelle fois le bon et le moins bon. 

A la bonne place ?

La déception est grande du côté du Real Madrid qui se décide à le vendre l’été dernier à la Real Sociedad où le Japonais s’est engagé jusque 2027 ! Il a une revanche à prendre car il reste sur un échec, lui qui n'aura jamais joué sous les couleurs madrilènes. Sélectionné à 19 reprises avec le Japon, Kubo semble enfin avoir trouvé un club qui lui correspond puisqu’il compile jusqu’à présent neuf apparitions pour deux buts et trois passes décisives. 

"Je suis très heureux. En tant qu'équipe, les trois points sont très importants. Et sur le plan individuel, je ne pouvais pas demander mieux. L'entraîneur nous dit souvent que cette équipe fabrique de bons joueurs et je pense avoir trouvé ma place idéale et que cette équipe me rend bon", a-t-il déclaré après avoir inscrit un but et livré un assist lors de la dernière journée de Liga. Face à Villarreal ce dimanche, le Japonais voudra sûrement prouver à Unai Emery qu’il a eu tort de ne pas lui donner sa chance…

Le programme de la journée 8 de Liga sur Eleven Sports :

Samedi 8 octobre

Dimanche 9 octobre

Suivez le meilleur de La Liga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top