Le remake de ‘Footloose’ est sur Netflix, en quoi diffère-t-il de la version originale ?

Cinéma |

Le remake de ‘Footloose’ est dès à présent à (re)découvrir sur Netflix. À cette occasion, Pickx revient pour vous sur six aspects qui le différencient de la version originale.

De Pickx

Partager cet article

Lorsqu'un film rencontre du succès, il connaît fréquemment un remake ou une suite. Cependant, les fans ont souvent des sentiments mitigés vis-à-vis de ces remakes, redoutant qu'ils modifient trop le film original. Les comédies musicales se prêtent néanmoins plus facilement à cet exercice délicat, principalement parce que leurs scènes chantées fournissent un cadre solide auquel le spectateur peut se raccrocher. En effet, tant que les chansons phares sont reprises, le public y trouve son compte.

En 2011, un remake de la comédie musicale ‘Footloose’ est sorti dans les salles. Ce faisant, cette adaptation a fait découvrir ses tableaux musicaux à une toute nouvelle génération. Sortie en 1984, la version originale de ‘Footloose’, avec Kevin Bacon et Lori Singer dans les rôles de Ren et Ariel, a connu un succès retentissant, saluée pour ses numéros de danse entraînants sur des airs de rock ‘n’ roll. Une adaptation au théâtre, assez fidèle, a fait ses débuts en 1998, reprenant beaucoup de titres du film. Elle a connu un grand succès dans le West End de Londres, le Broadway de New York et même ailleurs. Et la fièvre de cette comédie musicale battait toujours son plein quand est sorti en 2011 un remake avec Kenny Wormald et Julianne Hough dans les rôles de Ren et Ariel.

Même si ce remake, à (re)découvrir dès à présent sur Netflix, est fidèle à la version originale à bien des égards, certains changements y ont été apportés. Pickx revient pour vous sur six de ces différences.

L’un est rock ‘n’ roll, l’autre country

La bande-son de la version originale de ‘Footloose’ a une ambiance purement rock ‘n’ roll. Ont en effet collaboré aux titres du film des artistes tels que Bonnie Tyler, Sammy Hagar ou encore Mike Reno. Mais la contribution la plus mémorable est certainement celle de Kenny Loggins qui interprète ‘Footloose’, la chanson titre, ainsi que 'I'm Free (Heaven Helps The Man)', le morceau sur lequel Ren danse dans l'entrepôt.

Le remake de 2011 bouleverse les choses, proposant une bande originale presqu’entièrement country et gommant ainsi toute référence rock ‘n’ roll. Parmi les artistes qui figurent sur cette nouvelle bande originale, citons Big and Rich, Gretchen Wilson et Jana Kramer. Et c'est, cette fois, à Blake Shelton qu’est revenu l'honneur d’interpréter la célèbre chanson titre du film. Sa version a rencontré un certain succès, se retrouvant à la fois dans les charts country et dans ceux de tous genres confondus.



Pas la même époque

La version originale de 1984 se déroule dans la même décennie que celle du tournage. Ainsi, tout, de la mode aux voitures, en passant par la technologie, est typique des années 80. Dans le remake, il a été décidé de transposer l’histoire à l'époque actuelle. Les cassettes sont ainsi remplacées par des iPods et des CD, et les vêtements sont ceux des années 2010. En fin de compte, seule survit la Volkswagen Beetle vintage de Ren.

Ville natale et déménagement différents

Dans la première version de ‘Footloose’, Ren quitte sa ville natale de Chicago avec sa mère pour aller vivre chez son oncle et sa tante dans la ville de Bomont, dans l’Utah. Dans le remake, c’est suite au décès de sa mère que Ren quitte Boston et emménage chez son oncle et sa tante dans la ville de Bomont, située en Géorgie cette fois. Des différences subtiles mais qui existent bel et bien néanmoins.

Le « jeu du poulet » ou bras de fer

Dans la version originale, Chuck, le petit ami d'Ariel, propose à Ren un duel avec des tracteurs. Ren accepte et finit par gagner parce que son lacet se coince dans les pédales, ce qui l’empêche d'arrêter sa machine. Cette scène est l'un des moments les plus angoissants du film. Mais elle est encore plus intense dans la version de 2011 puisque Ren, Chuck et deux autres conducteurs s’y livrent à une course avec des bus scolaires. Cependant, bien qu'il s'agisse d'un changement majeur dans une scène clé du film, une chose ne change pas : Ren finit par gagner à cause d'un incident qu'il ne peut pas contrôler. Au lieu d'avoir son lacet coincé, ce sont ses freins qui ne fonctionnent plus, ce qui l’amène à s’écraser sur Chuck et à gagner.

Les livres interdits

Voici un autre de ces changements, si subtil qu'il vous a peut-être échappé. Dans le film original, il est interdit de danser, d'écouter de la musique forte mais aussi de lire certains livres. Ainsi, dans une scène, le révérend Moore s’oppose à ce que les élèves lisent ‘Abattoir 5 ou la Croisade des enfants’ (‘Slaughterhouse-Five’ en anglais). Il change cependant d’avis lorsqu’il voit ses voisins brûler des livres qu’ils ne veulent pas que leurs enfants lisent. Il les arrête, réalisant à quel point les lois restrictives de la ville vont trop loin. Dans le remake de 2011, il n’y a pas de scène consacrée à la question des livres. Ces derniers n’y sont mentionnés qu’au passage.

Un point clé de l'intrigue, absent de la version originale

Un moment crucial de l’intrigue, et qui est la genèse de ‘Footloose’, est l'accident dans lequel meurt Bobby, le frère d'Ariel. Il perd en effet la vie après avoir passé une nuit à écouter de la musique et à danser. Voulant protéger les autres jeunes de la ville du même sort que son fils, le révérend Moore établit l'interdiction de la danse et de la musique, interdiction qui sera contestée et finalement annulée par Ren. Il y a cependant une énorme différence dans la façon dont cet accident est traité dans les deux versions. Le remake de 2011 aborde d’emblée l’accident et en fait la première scène du film. Dans la version originale par contre, l'accident n'est évoqué que bien plus tard, lors d’une conversation entre Ren et Ariel. La version de 2011 se place donc plus, dès le départ, dans l’émotion. Elle fournit également un contexte quant aux raisons pour lesquelles les interdictions ont été mises en place.

Vous voulez encore découvrir une dernière différence entre les deux versions ? Regardez la vidéo ci-dessous et comparez la scène de danse finale de la version 1984 à celle de 2011.



Découvrez la version 2011 de 'Footloose’ maintenant sur Netflix. En savoir plus sur l'option TV 'Pickx All Stars' (avec Netflix) ou sur Netflix chez Pickx.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top