Elections législatives en Italie - Des centaines de personnes manifestent devant l'ambassade d'Italie

Info | Une centaine de personnes ont organisé une manifestation devant l'ambassade d'Italie à Bruxelles, samedi après-midi, pour protester contre la victoire des partis de droite et d'extrême droite lors des récentes élections législatives italiennes. L'initiative de la manifestation revient à la coalition du 8 mai, qui souhaite que le 8 mai, jour de la défaite de l'Allemagne nazie en 1945, redevienne un jour férié.

De Belga

Partager cet article

"Je suis moi-même une enfant de résistants", a déclaré Ellen De Soete, de la coalition du 8 mai. "J'ai un oncle qui a été abattu et a fini dans une fosse commune, ma mère a été sévèrement torturée par la Gestapo. Quand on vit cela soi-même, et qu'on voit ensuite la résurgence de l'extrême droite et du fascisme en Italie, on ne peut plus se taire. Beaucoup de gens sont inquiets et nous voulons que cela soit clair."

En Belgique et en Flandre aussi, il y a lieu de s'inquiéter, a insisté Mme De Soete. "Si vous voyez les sondages à l'approche des élections de 2024, si vous voyez comment les gens s'en prennent durement les uns aux autres sur les médias sociaux, nous devons vraiment commencer à faire attention. Nous devons faire prendre conscience aux gens de leur histoire afin qu'elle ne se répète pas."

"Depuis le traité de Maastricht et le choix des politiques néolibérales, l'UE pousse une grande partie de ses citoyens en difficulté économique dans les bras de l'extrême droite", a expliqué un autre manifestant. "La hausse des prix de l'énergie et l'inflation n'ont fait qu'aggraver la situation. Les choix faits dans les bureaux électoraux pour des partis qui sont censés défendre la 'loi et l'ordre' mais qui sont en réalité synonymes de répression sont l'expression de la colère, du désespoir et de la peur de tous ceux qui se sentent abandonnés."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top