La Sûreté de l'État priée de tenir à l'œil la criminalité organisée

Info | Le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a demandé à la Sûreté de l'État de s'intéresser à la criminalité organisée, a-t-il expliqué jeudi en séance plénière de la Chambre en réponse aux questions de plusieurs députés.

De Belga

Partager cet article

"Le crime organisé tout comme le terrorisme et l'extrémisme forme une menace pour notre État de droit", a-t-il expliqué.

Le ministre a été la cible d'une tentative d'enlèvement déjouée par la police néerlandaise et qui a mené à l'arrestation de quatre personnes. Depuis lors, il réside avec sa famille dans un lieu protégé tenu secret. Les auteurs présumés sont liés au milieu du trafic de drogue dont l'emprise sur le pays inquiète de plus en plus les autorités politiques, policières et judiciaires.

La Sûreté de l'État se concentrera sur la lutte contre la corruption "au plus haut niveau" et l'infiltration des lieux de décision importants du pays, et utilisera les méthodes particulières de recherche pour cartographier les réseaux criminels en Belgique.

La Chambre s'est levée jeudi à l'invitation de la présidente Éliane Tillieux et a fait une ovation debout au ministre en signe de soutien.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top