Le sélectionneur des Belgian Cats "déçu": "les jeunes doivent apprendre de leurs erreurs"

Basket | Le sélectionneur des Belgian Cats se disait déçu après le quart de finale perdu par la Belgique (69-86 contre l'Australie) lors de la Coupe du monde de basket féminin jeudi à Sydney. Surtout de la première mi-temps, espérant que les nouvelles jeunes joueuses apprennent de leurs erreurs pour le prochain championnat d'Europe.

De Belga

Partager cet article

"Je suis un peu déçu de la première mi-temps, je ne sais pas si c'est l'absence d'Emma (Meesseman, ndlr), mais nous n'avions pas une intensité suffisante que pour gagner un quart de finale de Mondial", a estimé le Français en conférence de presse. "Notre équipe est jeune et pas trop expérimentée. Il va falloir beaucoup travailler et apprendre de ses erreurs, car on en a commis beaucoup. Je n'avais pas la mobilité que j'ai d'habitude en défense avec cette équipe. Et si on est battu par la taille et, en plus, en vitesse, alors cela devient très compliqué. Les jeunes doivent apprendre, j'ai six nouvelles joueuses sur ce tournoi, elles doivent apprendre et continuer à progresser. C'est une question mentale. Un quart de finale, c'est un cap très important dans un grand tournoi et dans ces rendez-vous-là, il faut être dans l'intensité 40 minutes. J'espère que cela va nous servir pour le futur championnat d'Europe, si on parvient à se qualifier".

La prochaine fenêtre de qualifications pour l'Euro 2023 est prévue en novembre face à la Macédoine du Nord (le 24) et contre la Bosnie-Herzégovine (le 27). La Belgique compte une défaite (contre la Bosnie) et une victoire (contre l'Allemagne) dans son groupe A. L'an prochain, le championnat d'Europe aura lieu en Slovénie (Ljubljana) et en Israël. Le top 6 sera qualifié pour les tournois de qualifications pour les JO de 2024.

La prochaine Coupe du monde, en 2026, sera étendue de 12 (actuellement) à 16 équipes.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top