Shiraishi quitte Deinze: dans le top 5 des T1 les plus rapidement virés

Challenger Pro League | Le KMSK Deinze a annoncé jeudi matin le départ de son entraîneur japonais Takahisa Shiraishi, après à peine six journées de compétition. Mais il est loin d'être l'entraîneur qui aura fait la plus courte carrière dans un club de D1B. Petit retour en arrière...

De Tagtik

Partager cet article

Depuis la réforme de 2016, seuls cinq clubs ont débarqué leur entraîneur (ou l'ont vu partir) plus rapidement que Shiraishi.

En 2016/2017, l'AFC Tubize avait remercié le Français Thierry Goudet après 2 journées, record du genre, juste devant Dennis van Wijk qui avait reçu son C4 au KV Mechelen après 3 journées (2017/2018).

On retrouve le même Van Wijk à la quatrième place de ce classement car, un an avant son départ forcé du Malinwa, il avait également été viré par OHL, après 6 journées seulement.

Enfin, Arnauld Mercier avait, lui  pris la porte à Roulers après cinq journées de compétition.

Départs les plus rapides d'un T1

17/08/2016: Thierry Goudet - Tubize (2 journées)
20/08/2018: Dennis van Wijk - KV Mechelen (3 journées)
12/09/2017: Arnauld Mercier - Roulers (5 journées)
22/09/2017: Dennis van Wijk - OHL (6 journées)
29/09/2022: Takahisa Shiraishi - KMSK Deinze (6 speeldagen)

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top