Il était une fois un Diable : Peter Crève

Football |

En cette année 2022, Proximus Pickx vous propose une nouvelle série consacrée aux Diables Rouges qui n’ont pas vraiment marqué l’Histoire. Internationaux le temps d’une poignée de sélections, ils figurent tout de même dans le grand livre de notre équipe nationale. Focus cette fois-ci sur Peter Crève.

De Pickx

Partager cet article

Savoir être patient. Voilà probablement une des qualités de Peter Crève. Car de la patience, l’ancien joueur de Beveren et de Bruges a dû en avoir pour devenir Diable Rouge. Pourtant, le joueur avait des arguments pour espérer être appelé assez rapidement. Mais toutes les carrières ne sont pas les mêmes et c’est parfois sur le tard que les portes de l’équipe nationale s’ouvrent.

Régulièrement appelé chez les jeunes, Peter Crève était au début des années 80 actif dans l’une des équipes les plus séduisantes de Belgique : Beveren. Au Freethiel, il participera à la montée en puissance de l’équipe, aux côtés d’un certain Jean-Marie Pfaff notamment. En 1983, Beveren remporte la Coupe de Belgique et, l’année suivante, le titre.

Première convocation

Champion de Belgique, Peter Crève fait partie des cadres de l’équipe et se voit gratifier d’une convocation chez les Diables Rouges en septembre 84. La Belgique sort d’un Euro catastrophique, minée par l’affaire Waterschei qui a vu la suspension de plusieurs joueurs du Standard, alors l’équipe phare du championnat.

Le contexte est compliqué, mais l’adversaire est beau : l’Argentine. Cependant, Peter Crève ne décollera pas du banc et regardera les Belges s’incliner 0-2 face aux hommes de Carlos Bilardo. Il ne fera pas non plus partie de la génération qui atteindra les demi-finales de la Coupe du Monde en 86 car ses prochaines sélections se feront bien plus tard.

Bruges et les Diables

En 1986, Peter Crève troque le maillot jaune et bleu de Beveren pour le bleu et noir du Club de Bruges. Ce transfert coïncide avec la meilleure période de la carrière de l’Ostendais. En 1988, 1990 et 1992, Crève remportera trois nouveaux titres de champions, ainsi qu’une nouvelle coupe en 1991.

Mais surtout, le joueur fait son retour dans le groupe des Diables Rouges, trois ans après. Rappelé en novembre 1987, il entre au jeu contre le Luxembourg et s’offre son seul et unique but avec la Belgique pour sa première cap. Un début de rêve. En 1988, il participe à la victoire belge 2-3 en Israël et en mars de la même année à la victoire 3-0 face à la Hongrie. Peter Crève ne sera ensuite plus jamais appelé mais pourra se dire une chose : avec lui sur le terrain, la Belgique n’a jamais perdu.

Fan de notre série ? Retrouvez l’histoire de Jos Volders.

 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top