Le Qatar oblige des citoyens à assurer la sécurité pendant la Coupe du monde de football

Football | Le Qatar a appelé des centaines de civils, dont des diplomates devant revenir de l'étranger, à réaliser leur service militaire obligatoire afin de contribuer à la sécurité lors de la prochaine Coupe du monde de football (20 novembre - 18 décembre), rapporte mardi l'agence de presse Reuters sur base d'une source et de plusieurs documents.

De Belga

Partager cet article

Les citoyens appelés sous les drapeaux ont dû se présenter au début du mois de septembre dans un camp militaire au nord de la capitale Doha. Sur place on leur a annoncé que c'était "leur devoir patriotique" d'apporter leur aide. "La plupart d'entre eux sont là parce qu'ils y sont obligés, ils ne veulent pas avoir d'ennuis", a rapporté Reuters. Certains participent néanmoins au programme d'entraînement en tant que volontaires.

Un membre du gouvernement a fait savoir que le programme de service national du Qatar se poursuivra pendant la Coupe du monde. "Les recrues fourniront un soutien supplémentaire lors du tournoi, à l'instar de ce qu'elles font chaque année lors d'événements publics majeurs comme les festivités liées à la fête nationale", indique-t-il.

Selon les documents, les nouvelles recrues seront formées pour gérer des files d'attente dans les stades, fouiller les supporters et détecter la contrebande d'alcool, d'armes ou de drogues.

Le Qatar ne compte que 2,8 millions d'habitants, dont seulement 380.000 possèdent la nationalité qatarie, et sera bientôt confronté à un afflux sans précédent dans son histoire de 1,2 million de visiteurs attendus pour la Coupe du monde. L'État du Golfe Persique avait déjà signé un accord avec la Turquie pour recevoir le soutien de 3.000 policiers.

Depuis 2014, les hommes qataris entre 18 et 35 ans doivent s'entraîner au moins quatre mois avec l'armée dans le cadre de la conscription imposée par l'émir, le cheikh Tamim bin Hamad al-Thani.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top