Mariage gay, gestation pour autrui: les Cubains votent par référendum

Info | Les Cubains ont commencé à voter dimanche par référendum sur un nouveau Code de la famille, un texte très avancé en matière de droits sociétaux qui inclut notamment le mariage homosexuel et la gestation pour autrui.

De Belga

Partager cet article

Les quelque 24.000 bureaux de vote ont ouvert à 07h00 locales (13h00 HB) et doivent fermer à 18h00.

Plus de huit millions de Cubains sont appelés à répondre par oui ou par non à une seule question: "Êtes-vous d'accord avec le Code des familles ?" lors de ce scrutin volontaire et à bulletin secret.

Parmi eux, le président Miguel Diaz-Canel s'est rendu tôt avec son épouse dans un bureau de vote de l'ouest de La Havane. Le Code de la famille "est une loi juste, nécessaire, actualisée et moderne qui donne des droits et des garanties à tous", a déclaré le chef de l'État.

La nouvelle loi, qui dépoussière en profondeur le texte en vigueur depuis 1975, définit le mariage comme l'union de "deux personnes", ce qui légalise le mariage homosexuel et l'adoption homoparentale.

Outre un renforcement des droits des enfants, personnes âgées et handicapés, elle introduit la possibilité de reconnaître légalement plusieurs pères et mères, outre les parents biologiques, ainsi que la gestation pour autrui sans fins lucratives.

Plusieurs de ces sujets restent sensibles à Cuba, dans une société encore empreinte de machisme et dont le gouvernement communiste a ostracisé les homosexuels dans les années 1960-1970.

Néanmoins, ces vingt dernières années, l'attitude des autorités envers les homosexuels a nettement évolué, et le "oui" a fait l'objet d'une intense campagne gouvernementale.

En Amérique latine, le mariage homosexuel n'est légal que dans sept pays et plusieurs États mexicains. La gestation pour autrui n'est, elle, autorisée que dans deux États mexicains. Ailleurs, elle se trouve le plus souvent dans un vide juridique, ni interdite, ni autorisée.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top