Loena Hendrickx remporte le Nebelhorn Trophy, première compétition de la saison

Sports | En digne vice-championne du monde de patinage artistique qu'elle est, Loena Hendrickx a décroché la victoire du Nebelhorn Trophy à Oberstdorf, samedi en Allemagne.

De Belga

Partager cet article

L'Anversoise de 22 ans a obtenu 131,86 points pour son programme libre à l'issue de cette première compétition des Challenger Series. Elle a réussi un score total de 208,05 points. Son meilleur résultat s'élève à 219,05 points et a été réalisé l'année dernière lors du Grand Prix d'Italie à Turin.

Hendrickx a largement devancé la Sud-Coréenne Seoyeong Wi (193.25) et l'Estonienne Eva-Lotta Kiibus (165.21).

Wi a été la seule véritable adversaire de Hendrickx à Oberstdorf. La Sud-Coréenne de 17 ans qui s'est classée cinquième aux championnats du monde juniors, a devancé de 8 centièmes de points la Belge dans le programme libre. Hendrickx a présenté une prestation classique et romantique où elle a privilégié les pirouettes courtes par précaution pour son dos. Elle a commis une erreur sur un triple Lutz qui n'a pas plu à son frère et entraîneur Jorik.

La patineuse artistique belge peut poursuivre son entraînement en toute confiance. Sa prochaine compétition est le Grand Prix de France à Angers, où elle rencontrera, entre autres, deux patineuses sud-coréennes et trois jeunes Japonaises, dans six semaines. Parmi elles, la Sud-Coréenne Haein Lee a terminé septième du championnat du monde et détient un record à 213,52 points.

Dans l'ombre d'Hendrickx, le Brugeois Ruben Blommaert a terminé deuxième dans l'épreuve de couple avec sa nouvelle partenaire Alisa Efimova. Le duo concourt pour l'Allemagne et a de bonnes chances pour le titre européen. La victoire en couple est revenue au duo canadien Deanna Stellato-Dudek et Maxime Duchamps.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top