Les finales à Séoul sont connues avec Wickmayer en double

Sports | La finale du tounroi WTA 250 de Séoul, opposera dimanche dans la capitale sud-coréenne la Russe Ekaterina Alexandrova (WTA 24) à la Lettone Jelena Ostapenko (WTA 19)

De Belga

Partager cet article

Samedi en demi-finales du simple de l'épreuve jouée en salle sur surface dure qui offre une dotation de 251.750 dollars, Alexandrova, 2e tête de série, n'a pas traîné. L'Allemande Tatjana Maria (WTA 80) a été renvoyée aux vestiaires après 69 minutes sur le score de 6-2 et 6-4. Ostapenko a mis 40 minutes de plus avant de disposer d'Emma Raducanu (WTA 77). La Britannique a abandonné alors qu'elle était menée 4-6, 6-3 et 3-0.

Alexandrova, 27 ans, ambitionne un 3e titre WTA après ceux de Shenzhen en 2020 et de Rosmalen cette année.

Ostapenko, qui s'est déjà imposée à Séoul en 2017, compte quatre autres titres à son palmarès dont Roland-Garros en 2017. Elle s'est ensuite imposée à Luxembourg en 2019, Eastbourne en 2021 et Dubaï cette année. 

Yanina Wickmayer (WTA 396 en double) et la Française Kristina Mladenovic (WTA 23) connaissent leurs adversaires dimanche en finale du double. Il s'agira de la première tête de série à savoir les Américaines Asia Muhammad (WTA 30) et Sabrina Santamaria (WTA 84) qui ont dû s'employer 1h49 avant de prendre le meilleur sur les Sud-Coréennes Na-Lae Han (WTA 121) et Su Jeong Jang (WTA 201) 6-3, 5-7, 12/10 dans la seconde demi-finale.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top