Julie De Wilde après les Mondiaux de cyclisme : " Les deux derniers tours étaient de trop"

Cyclisme | Julie De Wilde a terminé 34e du championnat du monde élites dames samedi (et 8e chez les espoirs de moins de 23 ans). La coureuse de 19 ans, originaire de Laarne, a longtemps fait la course en tête, mais le parcours australien s'est avéré un peu trop difficile. "J'ai fait de mon mieux, mais j'ai eu un rhume pendant une semaine", a-t-elle déclaré.

De Belga

Partager cet article

De Wilde a gardé le secret, mais elle est victime d'un rhume sévère depuis la semaine dernière. "Mon nez est bouché et j'ai toussé toute la semaine. Je n'ai rien dit à ce sujet parce que je ne voulais pas chercher à faire des histoires. Dans le relais mixte, j'étais encore assez gênée par ce problème, mais j'ai quand même pris le départ, car je ne voulais pas laisser tomber mon équipe."

Pour la course, samedi, elle s'est sentie mieux. "Mais ces deux derniers tours étaient de trop pour moi. Ma respiration me gênait et mes jambes ne voulaient pas suivre non plus. Le parcours était juste un peu trop long et un peu trop difficile pour mon âge."

De Wilde a également abordé le sujet du contre-la-montre. "Dommage que je n'aie pas pu prendre le départ du contre-la-montre féminin. Là, j'avais une chance de médaille chez les U23, mais le coach national ne m'a pas autorisé à prendre le départ. Pourquoi ? Vous devez lui demander. C'était un parcours pour moi et j'aurais certainement pu lutter pour les médailles. Dommage qu'on ait manqué ça."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top