Kamal Sowah, de flop à incontournable à Bruges

Jupiler Pro League | 9 millions d'euros. C’est le montant payé par le Club de Bruges à l'été 2021 pour attirer Kamal Sowah en provenance de Leicester City. Un an plus tard, l’attaquant ghanéen semble enfin avoir pris ses marques en Venise du Nord.

De Pickx

Partager cet article

Jusqu'à cet été, Kamal Sowah restait l’achat le plus cher de l'histoire du Club de Bruges. Il a depuis été dépassé par Raphael Onyedika (10 millions d'euros) et Roman Yaremchuk (16 millions d'euros). Les arrivées de ces deux joueurs pour de tels montants ont-elles quelque peu soulagé Sowah, ou a-t-il simplement eu besoin d’un temps d'adaptation comme ce fut le cas dans son ancien club ? En janvier 2018, Leicester City avait en effet récupéré le prometteur attaquant dans une académie de jeunes du Ghana, son pays d'origine, et l'a immédiatement prêté à OH Louvain, son club satellite. 

Au cours de sa première saison et demie avec les Louvanistes, Sowah s’est assez peu montré. Si son talent était évident, il ne semblait pas encore prêt pour le football physique et tactique belge. Mais lors de la saison 2019-2020, le Ghanéen se révèle véritablement et joue tous les matchs ou presque tout sous la houlette du duo d'entraîneurs Vercauteren-Euvrard. Sowah contribue grandement à la promotion d’OHL en Jupiler Pro League.

Un trio d'enfer à OHL

Aux côtés du meneur de jeu Xavier Mercier et de l'attaquant Thomas Henry, l’ailier y forme un trio offensif redoutable qui fait également des étincelles au sein de l’élite. Avec 8 buts et 6 passes décisives en 34 matchs, il présente des statistiques plus que correctes, mais c'est surtout son énergie débordante, sa polyvalence et sa vitesse qui impressionnent. À tel point qu'à la fin de cette saison, le Club de Bruges est prêt à déposer 9 millions d'euros sur la table pour l’acquérir définitivement alors qu’il lui reste encore deux années de contrat à Leicester.

Mais tout ne se déroule pas comme prévu. À Bruges, Sowah a du mal à trouver son rythme de croisière, et la relative méforme des Blauw en Zwart lors des derniers mois de Philippe Clement à la tête du club n’a sans doute pas aidé le joueur. En janvier, il est prêté à l'AZ, mais là non plus, Sowah ne parvient pas à s'imposer. Il ne dispute que 11 matchs pour le club d'Alkmaar, et aucun en tant que titulaire. Les dirigeants brugeois auraient-ils gaspillé leur argent ?

La renaissance à Bruges

Il faudra attendre la nomination de Carl Hoefkens à la tête du Club pour inverser la tendance. Tout le monde a pu alors repartir d’une page blanche, y compris Sowah, qui a pris part à tous les matchs jusqu’ici. En Ligue des champions, il a même été titulaire et un pion important sur l'échiquier brugeois lors des victoires surprises contre Leverkusen et Porto.

Avec ses courses incessantes d’un rectangle à l’autre, son pressing constant sur le porteur du ballon et sa capacité à accélérer le jeu, Kamal Sowah est devenu indispensable aux champions en titre. Et ce peu importe où Hoefkens décide le positionner : arrière gauche, milieu central, derrière l'attaquant ou comme faux neuf. Le Ghanéen, qui n'a encore que 22 ans, est en train de montrer à tout le monde qu’il vaut bel et bien le montant de son transfert.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, y compris le duel entre le Club de Bruges et le KV Malines à 20h45 sur Eleven Pro League 1, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web
proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top