La Juventus Turin toujours plus dans le rouge

Serie A | Les pertes de la Juventus Turin se sont encore accrues la saison dernière pour atteindre plus de 250 millions d'euros, selon le bilan de l'exercice 2021/22 approuvé vendredi par le conseil d'administration du club.

De Belga

Partager cet article

"Le conseil d'administration a approuvé un bilan consolidé pour l'exercice clos au 30 juin 2022 qui met en évidence une perte de 254,3 millions d'euros", après une perte de 210 millions d'euros la saison précédente, a annoncé le club.

Ces pertes sont les plus importantes jamais connues par la Juve, selon la Gazzetta dello Sport.

C'est la cinquième année de suite que les comptes des Bianconeri sont dans le rouge: les pertes ne cessent de s'accroître depuis la saison 2017/18 (- 19,2 M EUR), en raison notamment du poids financier des trois saisons de Cristiano Ronaldo (2018-2021) puis de la pandémie de Covid-19 qui a entraîné une baisse des revenus de billetterie et de sponsoring.

La Juve, qui sort de sa première année sans titre depuis 2011, précise que la saison 2021/22 a "encore été pénalisée de façon significative" par les conséquences "directes et indirectes" de la pandémie, notamment en raison des restrictions de public dans les stades.

Le club le plus titré d'Italie s'attend toutefois à une "amélioration" de ses comptes sur la saison actuelle.

La Juve fait partie des trois clubs, avec le Real Madrid et le FC Barcelone, favorables à la création d'une Super Ligue, un championnat fermé qui serait réservé aux plus grands clubs pour concurrencer la Ligue des champions. Ce projet, actuellement au point mort depuis le désistement des clubs anglais, est présenté par ses instigateurs comme une façon de générer des revenus plus importants pour les plus grandes équipes.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top