Jenno Berckmoes, 10e et premier Belge chez les Espoirs : "On a fait une bonne course"

Cyclisme | Jenno Berckmoes a terminé premier Belge à l'arrivée du championnat du monde de cyclisme sur route dans la catégorie espoirs (U23), vendredi à Wollongong en Australie. Il a franchi la ligne en 10e position à l'issue du sprint du premier groupe de poursuivants derrière le Kazakh Yevgeniy Fedrorov et le Tchèque Mathias. "Je ne suis pas lent, mais contre ces gars vraiment rapides, je savais que je n'avais aucune chance", a-t-il reconnu.

De Belga

Partager cet article

"Nous avons fait une bonne course avec l'équipe", a-t-il estimé. "Le plan était qu'il y ait toujours quelqu'un dans une échappée, sans rouler à nous épuiser. Cela a bien fonctionné, en commençant par Fabio (Van den Bossche, ndlr). Il nous a mis dans un fauteuil."

Lorsque l'échappée initiale a été rattrapée, Alec Segaert a insisté. "Il avait dit juste avant qu'il ne se sentait pas très bien. J'ai donc été un peu surpris qu'il se joigne à l'attaque. Mais cela s'est avéré être la bonne décision, car ils sont restés devant. Malheureusement, il a dû décrocher. Avec le recul, il aurait été préférable que je saute avec lui ou Lennert (Van Eetvelt), mais oui, c'est dit avec le recul. À ce moment-là, il y avait un doute, il faut toujours parier."

Au final, Berckmoes a tout de même sprinté pour le bronze et a terminé dixième. "Avec le retour de (Olav) Kooij et de quelques autres à la fin, je savais que je n'allais pas vraiment sprinter pour une médaille", a-t-il reconnu. "Mais de toute façon, j'y ai pris part parce que je ne suis pas lent. J'avais de bonnes jambes, mais ça s'est terminé par une dixième place."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top