Zeno Debast, satisfaisant mais peut mieux faire avec les Diables Rouges

Diables Rouges | Titularisé d'entrée de jeu jeudi soir face au pays de Galles en Ligue des Nations pour sa toute première sélection, Zeno Debast a montré de très belles choses même si le défenseur sait lui-même qu'il a encore plusieurs points à améliorer avant de faire partie intégrante du onze de base des Diables Rouges.

De Pickx

Partager cet article

C'était la rentrée des classes pour la Belgique ce jeudi soir contre le Pays de Galles en Ligue des Nations. Et qui dit retour dans la cour des grands dit forcément nouvelle tête dans les couloirs. À la surprise générale, et alors qu'il en avait déjà étonné plus d'un en lui offrant sa toute première sélection, Roberto Martinez a décidé de faire confiance à Zeno Debast en le titularisant d'emblée à la droite de son trois arrière. S'il serait sévère de lui sonner d'entrée les cloches, le défenseur du Sporting d'Anderlecht a conscience qu'il doit encore retourner à ses études pour atteindre le niveau escompté chez les Diables Rouges.

2 mois suffisants pour le Mondial ?

Impressionnant à l'entraînement, lui qui a charmé son sélectionneur par sa personnalité, le joueur de 18 ans a semblé tout aussi serein en match officiel. Le natif de Hal n'a jamais été dépassé par l'événement et il a prouvé, à la différence de certains de ses récents prédécesseurs, qu'il pouvait tout à fait remplir sa mission aux côtés de Toby Alderweireld et de Jan Vertonghen.

"J'ai pris du plaisir, mais il y a du travail", reconnait toutefois Zeno Debast. Et difficile de passer à côté de son erreur de positionnement qui a coûté un but à notre équipe nationale. Un duel perdu de la tête dans le rectangle avec le Gallois Kieffer Moore qui, avec son 1m96, partait déjà avec un avantage de 7 centimètres sur le Belge. "Je savais que le centre allait arriver mais je n’étais pas assez au contact avec mon attaquant. Je sais que c’est un point à travailler pour l’avenir", analyse-t-il.

S'il a livré une prestation convaincante, difficile à dire si le néo-Diable Rouge a gagné des points en vue de la Coupe du monde au Qatar. "Ce serait magnifique d'y être, bien sûr. Je suis très reconnaissant envers le sélectionneur. Je vais tout donner en club et continuer de la sorte", conclut-il. Sa jeunesse et son calme pourraient en tout cas être un sérieux atout mais les deux prochains mois avec le Sporting d'Anderlecht feront certainement la différence. À moins qu'il ne mette déjà tout le monde d'accord ce dimanche aux Pays-Bas ?

Suivez la rencontre de ce dimanche, à 20h45, entre les Pays-Bas et la Belgique sur RTL TVI.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top