L'espoir Julie De Wilde n'est pas fan de courir en même temps que les élites

Cyclisme | Les espoirs dames disputeront leur course des Mondiaux de cyclisme samedi en même temps que les élites. "Je n'aime pas ça", a déclaré Julie De Wilde jeudi en conférence de presse. "Les deux Mondiaux sont un peu en conflit l'un avec l'autre. Je ne sais pas non plus qui sont les autres espoirs."

De Belga

Partager cet article

Cette année, des médailles seront également attribuées aux espoirs lors de la course féminine des Mondiaux. Julie De Wilde appartient encore à cette catégorie et a donc une chance. "Je trouve dommage la façon dont c'est organisé", a expliqué De Wilde. "Soit tu organises une course à part pour les espoirs, soit tu ne fais rien. Comment suis-je censée faire la course? Les espoirs recevront un autre numéro? Comment savoir qui je dois suivre durant la course? Il n'y a pas non plus d'oreillettes. Je ne peux quand même pas tout suivre moi-même. Ce sera plus du calcul que de la course."

De Wilde veut en premier lieu rouler pour Lotte Kopecky. "Elle est notre leader, je veux l'aider. C'est mon rôle. Pour l'instant, je ne m'en préoccupe pas. Si je gagnais, je ne pense pas que je célèbrerais. Ce serait étrange si quelqu'un au milieu du peloton faisait soudainement un geste de victoire. A moins que je ne gagne en solitaire, mais cela me semble une utopie."

De Wilde a un "rôle protégé", a souligné Kopecky. "Elle ne doit pas rouler pour moi dès le départ. Et si les prix pour les élites se sont envolés et que Julie a encore une chance de remporter le titre mondial espoirs, je n'hésiterai pas une seule seconde à l'aider. Mais dans un premier temps, je penserai à la course élites."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top