Emil Herzog titré après "le sprint le plus dur" de sa vie

Cyclisme | Emil Herzog est devenu, vendredi, champion du monde juniors lors de la première course en ligne des Mondiaux de Wollongong. L'Allemand a battu dans un sprint à deux le Portugais Antonio Morgado. "C'était le sprint le plus dur de ma vie", a confié Herzog dans l'interview flash d'après course.

De Belga

Partager cet article

Herzog a repris Morgado, seul en tête depuis la fin de l'avant-dernier tour, à 3 km de l'arrivée. Les deux coureurs se sont disputés le titre dans un sprint lancé de loin. "Nous étions côte-à-côte tout le temps", a raconté Herzog, 17 ans. "Je ne voulais pas m'arrêter, je voulais absolument continuer, je voulais qu'il s'arrête avant moi. Je n'ai jamais fait un sprint comme ça". L'Allemand avait décidé de "garder un peu d'énergie" dans la dernière ascension du Mount Pleasant "pour faire la descente à fond."

"J'ai travaillé tellement dur pour ça", a raconté Herzog. "L'année dernière, j'ai eu pas mal de malchance. Mais aujourd'hui, tout s'est passé à la perfection. Je ne peux pas y croire. Tout a tellement bien fonctionné. Je suis champion du monde, cela semble tellement irréel."

"Je ne sais pas ce que ça fait d'être champion du monde, je n'arrive pas à y croire", a ajouté le premier Allemand sacré dans cette catégorie depuis Jonas Bokeloh en 2014. "En tant que junior, c'est la plus chose que vous pouvez accomplir. Je n'ai pas de mots. Je vais avoir besoin de quelques jours."

La course s'est disputée sur une route humide en raison de la pluie. "J'aime bien cette météo", a souri Herzog. "J'aime bien courir sous la pluie, je n'aime pas quand il fait trop chaud. Je n'oublierai jamais cette semaine en Australie, on n'est pas champion du monde tous les jours", a conclu celui qui est aussi médaillé de bronze du contre-la-montre.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top