AztraL quitte la Karmine et rejoint Moist Esports

Esports | Quelques heures après l'annonce de son départ de la Karmine Corp, le jeune joueur de Rocket League Maello "AztraL" Ernst semble déjà avoir retrouvé une organisation pour l'accueillir. Le Belge disputera la saison 2023 des RLCS sous les couleurs de Moist Esports.

De Proximus

Partager cet article

Le mercato bat son plein sur la planète Rocket League, alors que les championnats du monde se sont clôturés il y a maintenant plus d'un mois sur le sacre de la Team BDS. Une période de grande activité où de nombreux changements sont à noter, dont certains concernent des joueurs belges.

C'est le cas du jeune Maello « AztraL » Ernst ! Ce mercredi sur les coups de 19 heures, la Karmine Corp annonçait le départ de son joueur après une saison complète passée sous les couleurs du Blue Wall. Et il n'aura pas fallu attendre très longtemps pour savoir où le Belge allait terminer.

En effet, dès 21 heures, l'organisation Moist Esports annonçait le recrutement du joueur. Sans autre changement, il y rejoindra Joyo et rise. et prendra la place du Français Vatira, dont le départ a été annoncé ce mardi.

Ce transfert met fin à une période de un an sous le maillot de la Karmine Corp pour l'un des joueurs belges les plus reconnus du circuit. Avec ses coéquipiers noly et itachi, AztraL avait notamment emmené la KCorp à son premier Major, terminant sur la quatrième place avant d'accrocher un très beau top 5-8 lors de la World Cup de fin de saison. L'équipe s'était inclinée face à la Team BDS au terme d'un quart-de-finale haletant et qui avait été au bout des sept manches réglementaires.

Pour l'instant, aucun remplaçant n'a été annoncé du côté de la Karmine, même si beaucoup d'observateurs de la scène anticipent une potentielle arrivée de Vatira au sein de l'équipe.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top