Le deux de couple poids légers de Van Zandweghe et Colpaert en finale B à Racice

Sports | Niels Van Zandweghe (Bruges TR) et Marlon Colpaert (KRNS Ostende) n'ont pas réussi à se qualifier pour la finale A, soit le top 6 mondial, du deux de couple poids légers, jeudi midi, aux championnats du monde d'aviron qui se déroulent jusqu'à dimanche à Racice, en République tchèque. Le duo belge a pris la 5e place de la 1ère demi-finale, bouclant son 2.000 m en 6:35.31, à plus de 8 secondes des vainqueurs tchèques.

De Belga

Partager cet article

Le bateau belge est toujours resté derrière un trio de tête composé des Tchèques, des Italiens et des Français, qui n'ont pas été inquiétés pour leur qualification en finale. Van Zandweghe et Colpaert sont passés en 5e position aux 500 et 1.000 mètres. Ils ont même un moment été dépassés par la Norvège avant d'accélérer et de finir 5e dans le sillage de l'Espagne. La victoire dans cette demie est revenue aux Tchèques Jiri Simanek et Miroslav Vrastila, 4e des derniers JO de Tokyo (juste devant Tim Brys et Van Zandweghe), en 6:26.94, devant les Italiens Pietro Ruta et Stefano Oppo (6:28.21), vice-champions du monde en titre et médaillés de bronze à Tokyo, et la France (6:28.81). L'autre manche est allée aux champions olympiques irlandais, devant la Suisse et l'Ukraine. Ces six dernières nations se disputeront samedi (14h23) le titre mondial. La Belgique concourra elle pour les places 7 à 12 en finale B, samedi à 12h12, avec l'Espagne, la Norvège, le Portugal, la Nouvelle-Zélande et l'Allemagne. Une heure avant (11h12), le quatre de couple de Ruben Claeys, Tim Brys, Gaston Mercier et Ward Lemmelijn disputera lui la finale C (places 13 à 17).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top