Les Golden Globes, entachés par une série de scandales, de retour à la télévision en 2023

Cinéma | Racisme, sexisme, corruption... Éclaboussés par une série de scandales, les Golden Globes ont annoncé mardi leur retour à la télévision en 2023, où ils tenteront de retrouver leur lustre d'antan après une dernière édition largement boudée par Hollywood.

De Belga

Partager cet article

"Nous sommes heureux d'annoncer le retour des Golden Globes sur (la chaîne) NBC", a déclaré dans un communiqué Helen Hoehne, la présidente de l'Association de la presse étrangère de Hollywood (HFPA), qui constitue le jury de ces prix. 

Début 2022, la cérémonie s'était déroulée sans public ni télévision. Leur partenaire habituel, NBC, avait renoncé à diffuser l'événement car la HFPA était visé par des accusations qui ont sérieusement ébranlé sa réputation.

Plus d'une centaine d'agents avaient écrit à la HFPA au printemps 2021 pour lui demander de mettre un terme à "des comportements discriminatoires et non professionnels, des manquements éthiques et des accusations de corruption".

Face à ce scandale, l'organisation avait rapidement annoncé une série de réformes, notamment un recrutement sans précédent de nouveaux membres pour améliorer la représentation des minorités en son sein.

"La HFPA s'est engagée à d'importants changements et à soutenir des programmes mettant la diversité, l'inclusion et la transparence en priorité", a insisté mardi l'organisation.

En 2021, le Los Angeles Times avait enquêté sur son fonctionnement et avait notamment révélé qu'elle ne comptait aucune personne noire en son sein.

Depuis, l'organisation a notamment renouvelé ses membres, en incluant 103 nouveaux.

Mais des critiques, comme les stars Scarlett Johansson et Mark Ruffalo ont publiquement dénoncé ces réformes jugées insuffisantes, tandis que Tom Cruise a renvoyé à l'organisation ses trois Golden Globes en signe de protestation.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top