Les mondiaux exotiques - 1974, dernier sacre de Merckx au Mont Royal

Cyclisme | Dimanche, la course au maillot arc-en-ciel aura lieu à Wollongong, en Australie. C'est sur ce champ de bataille exotique que sera désigné le Champion du Monde 2022. Depuis 1974, les Mondiaux de cyclisme ont pris l'habitude de s'expatrier hors d'Europe à intervalles réguliers. Nous avons choisi de vous raconter quelques éditions mémorables s'étant déroulées au Canada, au Japon, en Colombie ou au Qatar, en attendant l'édition 2025 à Kigali, au Rwanda. Aujourd'hui, premier épisode : un Cannibale dévore Poulidor à Montréal...

De Tagtik

Partager cet article

Le 25 août 1974, quelques mois après un printemps des classiques désastreux et son dernier succès dans le Tour de France, pour la première édition de l'épreuve organisée en dehors du continent européen, Eddy Merckx doit faire face à une forte armada française, l'équipe tricolore aynat en outre les faveurs du public très francophile de Montréal.

Thévenet en solo

Echappé sur le difficile circuit de Montréal, le Français Bernard Thévenet se lance en solo à 120 kilomètres de l'arrivée. Le champion français possède jusqu’à trois minutes d’avance sur le peloton et croit l'emporter.


Van Springel précieux


Dans groupe qui comprend entre autres Gimondi, Maertens, Moser, Santambrogio, Martinez, Perurena et Poulidor, Merckx, grand favori de l'épreuve, aidé par un Van Springel des grands jours, rejoint l'homme de tête juste avant le final, avec Poulidor et Martinez sur son porte-bagages.
Merckx fait du Merckx, Poulidor fait du Poulidor


Fidèle à sa légende, le Cannibale attaque et le seul à pouvoir le suivre est le Français Raymond Poulidor qui résiste avec bravoure dans la côte du Mont Royal. Au sprint, Merckx s'impose tout en puissance avec 10 longueurs d'avance sur l'éternel second.

Il s'empare de son son troisième maillot arc-en-ciel, égalant ainsi le record d'Alfredo Binda et de Rik Van Steenbergen.

Eddy s'est imposé en faisant du Merckx. Poulidor, lui, a fait du Poulidor...
Video : Merckx remporte les Championnats du monde 1974




Final standings

1. Eddy Merckx (Belgium)
2. Raymond Poulidor (France)
3. Mariano Martinez (France)
4. Giacinto Santambrogio (Italy)
5. Bernard Thévenet (France)
6. Herman van Springel (Belgium)
7. Francesco Moser (Italy)
8. Domingo Perurena (Spain)
9. Andres Oliva (Spain)
10. Giovanni Battaglin (Italy)

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top