Roulers et Menin fixés sur leur sort pour la phase de poules de la Ligue des Champions

Sports | Roulers et Menin connaissent leurs adversaires en phase de poules (4e tour) de la Ligue des Champions de volley (messieurs) à l'issue du tirage au sort effectué vendredi à Luxembourg.

De Belga

Partager cet article

Les champions de Belgique de Roulers ont hérité dans le groupe C des Italiens de Civitanova, des Français de Tours ainsi que du vainqueur d'un match du troisième tour.

Menin de son côté est dans le groupe D avec les Polonais de Kedzeirzyn-Kozle, les Italiens de Trente et les Tchèques de Karlovasrko.

Le premier des trois tours qualificatifs débute le 27 septembre.

Maaseik doit disputer la Coupe CEV et rentrera en lice en 16es de finale début novembre avec le match retour en Belgique. Gand débutera chez lui son duel contre les Turcs d'Arkas Izmir au même stade.

En Challenge Cup, Alost entrera en lice en 16es de finale (aller 8-10 novembre, retour 15-17 novembre en Belgique) soit contre les Israéliens de Kfar Saba soit contre les Autrichiens de Amstetten No.

Chez les dames, VDK Gand jouera le premier tour qualificatif pour la Ligue des Champions contre le Vasas Budapest avec match aller le 19 octobre à Gand et retour en Hongrie le 26 octobre.

En Coupe CEV, Oudegem affrontera les Espagnols de Kiele Socuellamos en 16es de finale avec match aller le 15 décembre en déplacement et retour le 22 décembre.

En Challenge Cup, Chapelle-lez-Herlaimont jouera en 32es de finale contre un club encore à désigner avec match aller en Belgique le 30 novembre et retour à déterminer.

Asterix Avo Beveren rentrera en lice en 16es de finale contre le vainqueur du 32e de finale entre les Montégrines de Hercg Nova et les Norvégiennes de Tromso avec l'aller entre le 13 et 15 décembre et le retour entre le 20 et le 22 décembre, en Belgique.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top