L’expérience française face à la nouvelle génération espagnole pour une finale à l'Euro qui sonne comme un classique

Basket |

L’affiche de la finale de cet Euro 2022 de basket est connue, et ce sera un classique du basket : la France affrontera l’Espagne ce dimanche. Des équipes qui vivent des dynamiques bien différentes. 

De Pickx

Partager cet article

Après des huitièmes et quarts difficiles, remportés lors des prolongations après avoir vu l’élimination de très près face à la Slovénie et la Turquie, la France n’a fait qu’une bouchée de la Pologne, 54-95, pour valider son billet pour la finale de cet Euro de basket. Dans la soirée de vendredi, l’Espagne a rejoint les Bleus au terme d’une rencontre bien plus disputée face au pays hôte, l’Allemagne, vaincue 96-91. C’est donc un classique du basket qui aura lieu à Berlin ce dimanche en finale du tournoi. 

La France remobilisée 

Autour de ses deux stars NBA, Evan Fournier et Rudy Gobert, la France a enfin connu un match plus serein dans cette phase à élimination directe de cet Euro de basket. Grâce à une défense de fer face à la Pologne, les Bleus n’ont concédé que 18 points à la pause et 54 en fin de match. Une partie référence pour la formation de Vincent Collet. "C'est un match complet. Tout le monde a pu jouer. On a vraiment été sérieux. C'est positif pour la finale", a expliqué le capitaine Evan Fournier au micro de Canal+. 

Neuf ans après leur premier titre européen, les Bleus retrouvent donc la finale de l’Euro, un an après celle des JO perdue face aux USA. Malgré quelques beaux coups d’éclat à son actif, il manque encore un trophée à cette génération menée par le duo Fournier/Gobert. Et la France a une revanche à prendre face à l’Espagne puisqu’en 2011, les Espagnols de Pau Gasol avaient pris le dessus sur nos voisins d’un certain Tony Parker. Ce sera une troisième finale de Championnat d’Europe en onze ans pour la France qui cherchera à faire comme en 2013 avec le titre.

Nouvelle génération espagnole 

Championne du monde en titre, l’Espagne traverse de son côté une phase de reconstruction. Et quand on atteint la finale de l’Euro, c’est que cela se passe assez bien. Face aux solides Allemands, même dans les moments difficiles, les Ibériques, battus par la Belgique en phase de groupe, ont réussi à renverser la tendance pour l’emporter et faire taire la salle berlinoise. 

Et pourtant, on disait la sélection espagnole, qui atteint la finale de l’Euro pour la dixième fois de son histoire, moins forte à l’aube de cette compétition. Les frères Gasol partis ou encore Ricky Rubio blessé, la Roja doit faire avec une nouvelle génération composée des frères Hernangomez, du vétéran Rudy Fernandez qui accède à sa cinquième finale de l’Eurobasket ou encore du meneur américain naturalisé Lorenzo Brown. Le tout sous les ordres de l’Italien Sergio Scariolo qui a mené en finale son groupe comptant huit joueurs sur douze qui disputent ainsi leur premier tournoi international.

Des Espagnols qui ne comptent certainement pas s’arrêter là, les Français sont prévenus. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top