Harrison Ford ovationné à la Disney Expo pour le 5e Indiana Jones

Cinéma | La star américaine Harrison Ford a dévoilé samedi la nouvelle bande-annonce du très attendu cinquième volet de la saga Indiana Jones, au deuxième jour du festival "D23 Expo" organisé par Disney près de Los Angeles.

De Belga

Partager cet article

A 80 ans, l'acteur a été ovationné par quelque 6.000 personnes au palais des congrès d'Anaheim, en Californie, lors de la présentation du teaser de ce nouvel Indiana Jones, qui met également en vedette Phoebe Waller-Bridge.

"Je suis très fier de dire que celui-ci est fantastique", a déclaré Harrison Ford, visiblement très ému. "Et voici l'une des raisons", a-t-il ajouté en désignant Phoebe Waller-Bridge. "Suivre ce type est épuisant", a répondu l'actrice britannique.

Lucasfilm a par ailleurs dévoilé une bande-annonce pour sa populaire série de westerns spatiaux "The Mandalorian", en présence des acteurs Pedro Pascal, Giancarlo Esposito et Katee Sackhoff.

Autre temps fort, la bande-annonce de la prochaine série Star Wars, "Andor", qui raconte l'histoire d'une rébellion contre l'empire.

Marvel Studios a également levé le voile sur la deuxième saison de la série "Loki", avec Tom Hiddleston, venu de Grande-Bretagne où les épisodes sont tournés.

Enfin, équipés de lunettes 3D, les participants ont pu s'immerger dans le monde d'"Avatar: La voie de l'eau", la suite tant attendue d'Avatar de James Cameron.

Le rassemblement biennal, suspendu en raison de la pandémie, a démarré vendredi en présence de nombreuses stars et de milliers d'admirateurs de l'univers Disney venus du monde entier.

Au premier jour, le studio de Mickey Mouse avait ravi les fans en annonçant une suite à son film d'animation à succès "Vice Versa" et en présentant un nouveau long-métrage, "Wish", qui sortira pour ses 100 ans l'an prochain.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top