Abakar Sylla, le héros inattendu de Bruges en Ligue des champions

UEFA Champions League | Abakar Sylla se souviendra de sa première apparition en Ligue des champions ! Mercredi soir, le jeune défenseur central ivoirien a en effet permis au Club de Bruges de créer la sensation face au Bayer Leverkusen (1-0) et de s’offrir une entrée en matière idéale dans le groupe B.

De Pickx

Partager cet article

Le Club de Bruges n’a pas loupé son premier rendez-vous en Ligue des champions. Face à une équipe de Leverkusen en plein doute en championnat, les Brugeois ont su résister aux offensives allemandes tout en se montrant dangereux. Si c’est le Bayer qui s’est créé les premières opportunités du match en essayant de mettre le Club sous pression, les Blauw en Zwart ont fini par prendre leurs marques et faire mouche à la faveur d’une phase arrêtée un peu avant la mi-temps.

Sur un corner botté par Andreas Skov Olsen, Abakar Sylla a frappé de la tête un ballon que Lukas Hradecky a capté avant de le laisser retomber derrière la ligne de but. Des débuts rêvés dans la plus prestigieuse des compétitions européennes pour celui qui a été titularisé par Carl Hoefkens dans l’axe de la défense brugeoise aux côtés de Brandon Mechele. Mais ce premier but chez les pros ne fut en réalité que la cerise sur le gâteau pour l’Ivoirien de 19 ans. Car c’est aussi en grande partie grâce à Sylla, intraitable défensivement, que le Club a su garder le zéro derrière.

"Des qualités incroyables"

Cette prestation cinq étoiles a méritoirement valu au jeune défenseur d’être élu homme du match et de recevoir les louanges de ses coéquipiers et de son coach. “C'est un bon gars qui apprend très vite. S'il peut continuer à jouer de la manière dont il l'a fait aujourd'hui, il a une grande carrière qui l'attend”, a déclaré Simon Mignolet à l’issue de la rencontre. “Il a des qualités incroyables. C'est un leader naturel, il tient ça de sa formation”, a réagi pour sa part Hoefkens, qui n’a pas non plus manqué de louer la facilité avec laquelle sa pépite s'est intégrée dans son effectif.

Une première royale donc pour celui qui évoluait encore avec les espoirs brugeois la saison dernière et a récemment prolongé son contrat avec le Club jusqu'à mi-2026. Arrivé il y a un peu moins d'un an en Venise du Nord en provenance de la Société Omnisports de l’Armée en Côte d'Ivoire pour à peine 200.000 euros, Sylla avait fait ses débuts en équipe première et disputé une poignée de minutes lors de la dernière journée des playoffs de la saison dernière.

Mais cette saison, l'ascension de l'Ivoirien a connu un coup d'accélérateur. Monté au jeu contre Zulte Waregem en championnat, il n'a plus quitté l'équipe depuis et a disputé six matchs d'affilée, dont cinq comme titulaire. Si la concurrence sera de mise cette saison, puisque le Club de Bruges a recruté le Diable Rouge Dedryck Boyata pour renforcer son secteur défensif, Sylla a frappé un grand coup ce mercredi et a sans aucun doute conforté son coach dans sa décision de lui accorder toute sa confiance.

Suivez l'intégralité de l'UEFA Champions League sur les chaînes de Pickx+ Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus. Plongez-vous également dans toute l'actualité de la C1 (résumés, interviews, magazines...) au quotidien grâce aux différentes offres et aux nombreux contenus de Pickx en télévision et sur notre site internet.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web
proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top