Deadline Day (CPL) - 2 départs au RWDM, Deinze et Dender recrutent, Virton dégraisse

Challenger Pro League | Voici rassemblées pour vous les dernières opérations qui ont été enregistrées mardi en soirée, dans la dernière ligne droite du mercato.

De Tagtik

Partager cet article

De Ridder à Deinze




Steve De Ridder, un médian de 35 ans  particulièrement expérimenté, descend d'un échelon pour rejoindre la Challenger Pro league. Il est prêté pour une saison au KMSK Deinze par Saint-Trond.

De Ridder est un véritable globe-trotter des pelouses : il a porté le maillot de La Gantoise, du Vigor Hamme, de De Graafschap, de Southampton, de Bolton, d'Utrecht, du FC du Copenhague, de Zulte Waregem, de Lokeren et, enfin, de Saint-Trond.



Deux départs au RWDM...

Othman El Ouamari est prêté au SK Pepingen Halle , un club partenaire du RWDLM qui évoulue en D2 VFV cette saison. Plutôt en vue lors des matches amicaux d'avant-saison, il se fera les dents et de l'expérience pendant une saison au SK Pepingen Halle.

Par ailleurs, le médian français Corenthyn Lavie, originaire de  Calais et passé par le RC Lens, quitte lui aussi le Stade Edmond Machtens pour rejoindre les Francs Borains, où il retrouvera son ancien équipier Tracy Mpati. Il évoluait depuis deux saisons au RWDM mais était en fin de contrat.

... et un départ au RE Virton

Jamal Aabbou quitte l'Excelsior pour rejoindre le FC Knokke en Nationale 1. Juste avant ce prêt, l'attaquant du club gaumais a vu son contrat prolongé. L’ailier de poche de Virton retrouvera à la Côte son ex-équipier Din Sula, également prêté par le matricule 200 aux Côtiers.

Un gardien du SK Beveren file à Dender EH

Lanterne rouge en Challenger Pro League, Dender EH est parvenu à un accord avec le SK Beveren concernant le gardien Brent Gabriël. Il est loué pour un et deviendra la doublure de Xavier Gies, l'actuel dernier rempart du club de Denderleeuw.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top