Avion ou char à voile? Le PSG sous le feu des critiques après les propos de son entraîneur

UEFA Champions League | "Arrogance", "Don't look up", "mépris", "déconnexion". Il aura suffi d'un fou rire de Kylian Mbappé suivi d'un trait d'ironie de Christophe Galtier sur le recours aux chars à voile dans les déplacements du PSG, au lieu d'avions très émetteurs de carbone, pour déclencher une tornade médiatique et politique.

De Belga

Partager cet article

"Ce matin, on a discuté avec la société avec laquelle on fait nos déplacements pour savoir si on ne pouvait pas se déplacer en char à voile", a-t-il grincé hilare lors d'une conférence de presse lundi, juste après un fou rire de Kylian Mbappé, en répondant à une question sur la possibilité de recourir au train plutôt qu'à l'avion.

La séquence est devenue immédiatement virale, suscitant des réactions outrées.

"M. Galtier, vous nous avez habitués à des réponses plus pertinentes et plus responsables - on en parle ?", a réagi sur Twitter la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra.

La maire de Paris Anne Hidalgo, celui de Marseille Benoit Payan, le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire... Tous ont fustigé la désinvolture du coach et de l'attaquant du PSG sur un sujet, le changement climatique, devenu ultra sensible après un été 2022 marqué par trois canicules.

D'autant que le club avait pris la peine d'indiquer un peu plus tôt lundi qu'il étudiait "toutes les possibilités de déplacements sur les matches extérieurs du club (environ 25 par saison)". Des discussions ont lieu avec la SNCF.

Le PSG dit que la priorité reste "la sécurité, le respect de l'ordre public, les problématiques logistiques et l'environnement", mais avait précisé avoir effectué son déplacement à Lille en car, "ce que nous referons à l'avenir lorsque c'est possible".

Pour son déplacement à Nantes vendredi, le club a mis en avant l'heure tardive et l'impossibilité d'assurer le retour en train pour justifier son choix de l'avion.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top