LEC : G2 annihile Rogue, Fnatic triomphe de Misfits et MAD Lions

Esports | Il ne reste maintenant plus qu'un week-end de play-offs dans ce Summer Split du LEC, alors que se sont trois matchs joués ce week-end. Samedi soir, G2 Esports s'affranchissait des Rogue dans un match à sens unique tandis que Fnatic a successivement privé Misfits Gaming d'une apparition aux Worlds avant de signer une belle deuxième victoire contre MAD Lions lors du match de dimanche.

De Proximus

Partager cet article

Une nouvelle fois, c'est un week-end plus que chargé qui s'est offert aux fans du circuit compétitif de League of Legends. Alors que les European Masters se poursuivent, le LEC – la première division européenne – voyait son deuxième round de play-offs se dérouler. Un avant-dernier rendez-vous avant les finales de la semaine prochaine, qui aura vu de belle rencontres prendre place.

© Michal Konkol – Riot Games

Vendredi soir, c'est Fnatic et et Misfits Gaming qui ouvraient le bal. Face à la formation de l'Allemand Elias « Upset » Lipp, les espoirs de Misfits reposaient en grande partie sur une performance XXL du midlaner Vincent « Vetheo » Berré, architecte du succès de la formation durant la saison régulière. Malheureusement pour lui, il n'aura pas reçu le soutien suffisant pour l'épauler au cours de ce match, qui aura finalement été réglé sur le score de 3-0. Une dernière défaite, celle de trop, pour les lapins qui terminent donc la saison sur la cinquième marche des play-offs.

Dès le lendemain, le studio berlinois du LEC était à nouveau investi par les fans pour assister à la rencontre entre G2 Esports et Rogue. À l'image du match de la veille, c'est à nouveau en trois manches que s'est clôturé la rencontre, cette fois-ci à l'avantage des G2 Esports. Et si les Samouraïs ont une nouvelle fois prouvé leur domination de manière collective, c'est cette fois-ci le toplaner Sergen « Broken Blade » Çelik et le Belge Raphaël « Targamas » Crabbé qui se sont illustrés.

Sur sa Senna, un pick pourtant peu joué cette saison, le joueur support aura réussi à accumuler une moyenne de cinq âmes par minutes, une statistique presque absurde.

Ce dimanche, Fnatic était de retour sur la Faille de l'Invocateur. Cette fois-ci, pour affronter les MAD Lions, renvoyés dans le loser bracket par Rogue lors du premier round de matchs. Pour les fans qui attendaient un match serré, ce fut une nouvelle occasion manquée. Malgré une manche prise par l'organisation espagnole, les Fnatic se sont imposés 3-1, réussissant même à signer la victoire la plus rapide de la saison en seulement 19 minutes et 36 secondes lors de la première partie du BO.

© LEC

Ce n'est donc pas cette année que les Fnatic louperont les Worlds pour la première fois de leur histoire. En effet, avec cette victoire les hommes de YamatoCannon sécurisent une place pour les Mondiaux. Ils devront encore affronter Rogue vendredi prochain pour se qualifier en finale face à des G2 Esports qui les attendront dimanche dans l'arène de Malmö en Suède, où se déroulera le week-end des phases finales.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top