Le nouveau venu Hosseinzadeh fait face à une concurrence féroce dans l'entrejeu de Charleroi

Jupiler Pro League |

Au cours des huit dernières saisons, le Sporting Charleroi a terminé cinq fois dans les six premiers de la Jupiler Pro League. A long terme, les Carolos visent une place stable dans le subtop du championnat. Pour réaliser cette ambition, les Zèbres du Pays Noir ont recruté cet été un international iranien : Amirhossein Hosseinzadeh.

De Pickx

Partager cet article

Hosseinzadeh a troqué la vareuse du champion iranien Esteghlal Téhéran pour le Hainaut et Charleroi le mois dernier. Le milieu de terrain offensif a réalisé une belle saison en première division iranienne : il a été titularisé à trente reprises et a inscrit huit buts. L'Esteghlal Téhéran a été couronné champion et est resté invaincu toute la saison. Hosseinzadeh a marqué les deux seuls buts en mai 2022 lors du match contre Mes Rafsanjan, un club de milieu de tableau. Deux jours plus tôt, il avait mis son équipe sur la voie de la victoire en ouvrant le score contre Foolad. En janvier, il avait également inscrit un doublé sur le terrain du Naft Masjed Soleyman, un club de bas étage. Sa part dans le titre de champion est donc prépondérante.

En mars de cette année, Hosseinzadeh a connu ses deux premières sélections avec l'équipe nationale iranienne, lors des matches de qualification pour la Coupe du monde contre la Corée du Sud et le Liban mais il n’a eu droit qu’à deux petites montées au jeu.

Les performances de Hosseinzadeh, 21 ans et originaire de Téhéran, qui a fait ses débuts professionnels dans le championnat de football iranien en avril 2019, ne sont pas passées inaperçues : le mois dernier, Charleroi a mis 850.000 euros sur la table et lui a offert un contrat jusqu'en 2024, avec une option pour deux saisons supplémentaires. Une offre alléchante pour le club et le joueur. Pour un protagoniste du Moyen-Orient, venir en Europe est toujours un pas en avant dans la carrière.

En concurrence avec Tchatchoua

Toutefois, l’Iranien n’a pas encore pu jouer la moindre minute sous la casaque des Zèbres. Jouant à la même position que Jackson Tchatchoua, il n’a pas su, pour le moment, convaincre Edward Still qu’il était meilleur. Tchatchoua, 21 ans, est un produit du club et a remplacé Joris Kayembe comme ailier gauche, position occupée aussi par Hosseinzadeh.

Still semble toujours convaincu de son choix : Tchatchoua est devenu une valeur sûre sur l'aile gauche lors des trois dernières journées de championnat. L'entraîneur semble également avoir trouvé la bonne formule pour le reste du milieu de terrain. Hosseinzadeh devra donc se battre pour entrer dans l'équipe. Peut-être pourra-t-il montrer ses talents dimanche contre La Gantoise ?

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, et notamment la rencontre entre Charleroi et La Gantoise ce dimanche à 18h30, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top