Léandre Kuavita et le SL16 FC continuent d'épater

Challenger Pro League | Toujours invaincu après trois journées de compétition en Challenger Pro League, le SL16 FC continue de faire bonne impression. Léandre Kuavita, actuel deuxième du classement des buteurs, frappe même à la porte de l'équipe première du Standard...

De Tagtik

Partager cet article

Avec une victoire, ce vendredi, en déplacement à Dender EH (0-1), après deux bons nuls face au Beerschot, un des favoris de la série et au Club NXT, le SL16 occupe une flatteuse quatrième place du classement avec 5 points, soit une unité de moins que Lommel et le Lierse, les deux co-leaders de la Challenger Pro League.

Les jeunes du Standard, comme ceux d'Anderlecht (RSCA Futures, 5 points) de Bruges (Club NXT, 4 points) et de Genk (Jong Genk, 3 points) se sont vite glissés dans la peau des empêcheurs de tourner en rond.

Désireux de briller dans leur club avant de pouvoir se montrer à l'étage supérieur, ces jeunes joueurs sont animés d'une énorme envie, car soudain plus médiatisés et opposés à des professionnels aguerris

Au SL 16 FC, c'est pour le moment Léandre Kuavita qui tire le mieux son épingle du jeu avec 3 buts inscrits en 3 matches. Le jeune milieu belgo-congolais des U23 Liégeois signe un début de saison quasi parfait au sein de la phalange rouche coachée par Joseph Laumann. Vendredi soir, il a inscrit un but crucial, le seul de la partie, synonyme de première victoire de la saison pour son équipe. 
 
Repris dans notre Equipe de la Semaine de la Journée #2, il a tapé dans l'oeil de tous les observateurs par son calme, sa maturité, son sens du placement et sa discipline au service du collectif. De quoi séduire Ronny Deila, le T1 du Standard, qui ne cache pas son intention de donner une chance aux jeunes en D1A.


Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top