Dortmund et l‘après Haaland, une histoire compliquée en attaque

Bundesliga |

Cet été, Dortmund a perdu Erling Haaland, parti du côté de Manchester City. L’attaquant norvégien, véritable machine à marquer, laisse un grand vide derrière lui que les Borussen ont du mal à combler en ce début de saison.

De Pickx

Partager cet article

22 buts et 8 assists. En 24 matchs. Voilà le bilan d’Erling Haaland l’an dernier en Bundesliga avec le Borussia Dortmund. Toutes compétitions confondues, le Norvégien de 22 ans a même signé 29 buts en 30 matchs. Un ratio particulièrement impressionnant qui faisait de l’attaque des Borussen une némésis pour toutes les équipes de Bundesliga.

Mais forcément, de telles statistiques attisent l’appétit des cadors européens et c’est Manchester City qui a réussi à attirer le buteur qui a, il est vrai, un lien particulier avec les Citizens puisque son père y a joué. En attendant, voilà le Borussia Dortmund obligé de se trouver un nouveau buteur capable de prendre la relève du monstre Haaland.

La malchance Haller

En vendant son attaquant à Manchester City, Dortmund a touché 150 millions au passage. De quoi ne pas se retrouver les mains vides au moment d’investir sur le marché des transferts pour s’offrir les services d’un nouveau buteur. D’ailleurs, bien conscient qu’un attaquant aussi efficace qu’Haaland ne se trouvait pas sous le sabot d’un cheval, Dortmund a préféré miser sur plusieurs canassons, histoire d’élargir son spectre de possibilités.

Ainsi, ils ont attiré Sébastien Haller depuis l’Ajax contre 31 millions, Karim Adeyemi de Salzbourg contre 30 millions et Anthony Modeste de Cologne pour 5,1 millions. Un mix intéressant entre un joueur d’expérience (Modeste, 34 ans), un joueur au sommet de son art (Haller, 28 ans) et un jeune espoir (Adeyemi, 20 ans). Problème, l’attaquant vedette de ce mercato, Haller, a été diagnostiqué d’un cancer et se retrouve sur la touche pour un long moment…

Une attaque qui peine

Voilà donc les Borussen obligés de changer leurs plans et de donner les clefs de l’attaque à des joueurs pour qui on n’avait pas prévu ce rôle. Endosser le costume de leader offensif de l’équipe n’est pas simple et force est de constater que personne n’a encore pu le faire en ce début de saison. Quand on regarde les statistiques du noyau de Dortmund, Adeyemi et Modeste ont chacun maqué un goal, tout comme les très jeunes Moukoko et Bynoe-Gittens. Malen ont également alimenté le compteur but, portant à 5 le nombre d’attaquants différents ayant déjà marqué cette saison. Mais à chaque fois, un seul goal.

La sauce doit encore prendre entre les différents joueurs et Edin Terzic doit trouver la bonne formule, celle qui allie efficacité et complémentarité. Personne dans ce noyau ne pourra carburer seul au même rythme qu’Haaland, mais ensemble rien n’est impossible. Si Dortmund veut vivre une grande saison, ce sera bien nécessaire. Ce sera aussi peut-être l’occasion pour certains jeunes de se révéler et d’exploser. 

Le programme de la 5e journée de Bundesliga sur Eleven Sports :

Vendredi 2 septembre

Samedi 3 septembre

Suivez la Bundesliga tout au long de la saison, et notamment Dortmund - Hoffenheim ce vendredi 2 septembre à 20h30 sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top