Les Solidarités attendent plus de 50.000 personnes à la Citadelle de Namur

Festivals | Après une annulation en 2020 et une programmation minimaliste en 2021, le festival des Solidarités lance vendredi sa huitième édition à Namur. Grand Corps Malade, Hoshi et Gauvain Sers ouvriront le bal. Benjamin Biolay, Clara Luciani et Eddy De Pretto se produiront samedi. Christophe Maé et Bernard Lavilliers clôtureront les festivités dimanche.

De Belga

Partager cet article

"Les pass de trois jours sont épuisés depuis fin mai", explique jeudi matin le directeur de la programmation, Denis Gerardy. "Pour plus de confort, nous avons fixé la jauge quotidienne à 20.000 personnes. L'entrée pour les moins de 12 ans est toujours gratuite mais nous avons mis une limite pour gérer l'affluence. En 2019, on ne s'attendait pas à recevoir 30.000 personnes, dont la moitié d'enfants, pour le concert d'Angèle."

Si samedi affiche complet, il reste une centaine de places vendredi et dimanche et quelques-unes seront en vente sur place. "Pour éviter le marché noir", précise Denis Gerardy. Les organisateurs attendent entre 50 et 55.000 festivaliers. "Compte tenu du fait que tous les enfants en possession d'un ticket ne se déplaceront peut-être pas", ajoute encore le programmateur.

Le site ouvrira ses portes tous les jours à 10h30. Les artistes se produiront sur quatre scènes, un espace sera spécialement dédié aux enfants et un urban village offrira une vitrine aux cultures urbaines et hip-hop. Un site sera consacré aux associations. Des débats et des conférences seront organisés dans un agora.

Il est déconseillé de se rendre à la Citadelle en voiture. Plusieurs parkings de délestage sont prévus à Namur et des navettes gratuites circuleront toutes les sept minutes. Le téléphérique sera exceptionnellement ouvert jusqu'à 21h.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top