Ces Diables Rouges qui ont fait leur retour en Belgique ces dernières années

Jupiler Pro League | Le Club de Bruges a réalisé un grand coup en signant ce lundi le Diable Rouge Dedryck Boyata pour trois ans en provenance du Hertha Berlin. Ces dernières années, les clubs belges ont souvent tenté de ramener nos plus beaux représentants en Jupiler Pro League. Avec, il faut le dire, des fortunes diverses...

De Pickx

Partager cet article

Dedryck Boyata

Passé par les équipes de jeunes de Saint-Josse, du White Star Woluwé et du FC Brussels, Dedryck Boyata n'a pourtant jamais évolué en Jupiler Pro League. La faute à une formation bouclée à Manchester City dès 2016 alors qu'il n'avait que 15 ans. Après avoir connu l'Angleterre (Bolton également), les Pays-Bas (Twente), l'Ecosse (Celtic) et l'Allemagne (Hertha), le défenseur central de 31 ans s'apprête à découvrir le championnat belge. Son expérience et sa solidité devraient apporter beaucoup à l'arrière-garde du Club de Bruges qui rencontre de grosses difficultés depuis le début de la saison. On voit mal comment le pari (?) ne pourrait pas être réussi.

Simon Mignolet

Lui aussi a été rapatrié par les Blauw en Zwart en 2019. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est qu'il n'a pas mis longtemps à mettre tout le monde d'accord. Si le Club de Bruges vient de remporter trois titres consécutifs, il le doit en grande partie à son portier belge. Lors des derniers Champion's playoffs, par exemple, le Diable Rouge a écoeuré à lui seul tous ses adversaires. L'ancien rempart des Reds de Liverpool est très loin d'être fini et il le prouve saison après saison.

Toby Alderweireld

Lors de ce mercato d'été, le Royal Antwerp FC a été le premier à marquer les esprits en ramenant Toby Alderweireld au bercail. Le roc des Diables Rouges, double finaliste de la Ligue des champions avec Tottenham et l'Atlético Madrid, évoluait alors au Qatar à Al-Duhail SC. Très loin d'avoir perdu son niveau, le défenseur anversois de 33 ans est déjà une référence pour ses partenaires au Bosuil et il a naturellement hérité du brassard de capitaine du Great Old.

Radja Nainggolan

Si cela fait longtemps qu'il n'a plus été appelé avec les Diables Rouges, et qu'il ne le sera certainement plus jamais, Radja Nainggolan a joué au plus haut niveau pendant des années avec l'AS Rome. Lorsque le Royal Antwerp FC a annoncé son arrivée, tout le monde a bien compris que le club phare de la métropole allait passer dans une autre dimension. Toujours aussi solide au milieu de terrain et efficace dans ses frappes de loin, le Ninja est véritablement un plus pour notre championnat. Cette saison, cependant, tout le monde espère du côté d'Anvers qu'il retrouve son véritable niveau pour emmener sa formation vers son premier titre depuis 1957.

Vincent Kompany

Sans aucun doute le transfert le plus surprenant de ces dernières années. Alors qu'il était au sommet de son football à Manchester City, Vincent Kompany a décidé de quitter la Premier League et de se lancer un ultime défi dans le club de ses débuts, le Sporting d'Anderlecht. Si tout ne s'est pas passé comme prévu, lui qui a rapidement mis un terme à sa carrière de footballeur pour s'orienter vers une autre d'entraîneur, le public du Lotto Park ne peut lui en être que reconnaissant d'avoir donné un second souffle aux Mauve et Blanc qui en avaient bien besoin depuis l'arrivée de Marc Coucke au pouvoir.

Nacer Chadli

Le Sporting d'Anderlecht en attendait beaucoup mais la sauce n'a jamais vraiment pris entre les deux parties. Handicapé par les blessures, Nacer Chadli n'aura disputé que 19 rencontres pour les Bruxellois au cours de son prêt en provenance de l'AS Monaco. Ses statistiques, 8 buts et 5 assists, parlent pourtant d'elles mêmes et montrent que le joueur n'avait rien perdu de sa superbe quand il était sur la pelouse.

Kevin Mirallas

Peut-être le plus gros flop de ces dernières années en ce qui concerne le retour d'un Diable Rouge dans notre pays. Kevin Mirallas aura en tout disputé 21 rencontres avec le Royal Antwerp FC entre 2019 et 2020 pour seulement 2 buts et 2 assists. Très loin d'être un titulaire à part entière sous László Bölöni, le Liégeois n'aura jamais réussi à retrouver son niveau d'Everton ou de l'Olympiacos.

Le calendrier de la sixième journée de Jupiler Pro League:

Vendredi 26 août

Samedi 27 août

Dimanche 28 août

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, et notamment la rencontre entre le Sporting Charleroi et le Club de Bruges ce vendredi 26 août à 20h15, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top