Kalle Rovanperä prêt à repartir dans le Rallye d'Ypres, tout dépend de l'état de son véhicule

Sports | Kalle Rovanperä (Toyota Yaris) est violemment sorti de la route dans l'ES2 du Rallye d'Ypres vendredi matin. Le jeune Finlandais, 21 ans, leader au championnat du monde WRC, a quitté la route et son véhicule a effectué plusieurs tonneaux. Contraint à l'abandon, Rovanperä espère pouvoir repartir pour aller chercher peut-être quelques points dans la Power Stage dimanche.

De Belga

Partager cet article

"De retour au parc d'assistance, et le plus important est que Jonne (Halttunen, son copilote, ndlr) et moi allons bien", a tweeté Kalle Rovanperä dans l'après-midi, expliquant sa sortie de route. "Il y avait deux virages, et pour le second, nous avons été un peu trop optimistes pour l'aborder. J'ai pris le virage un peu trop vite à la corde et j'ai glissé en sortie pour quitter la route et partir en tonneaux. On a examiné la voiture ensuite, elle est assez endommagée. C'est difficile de savoir si la structure et tout le reste est bon pour continuer demain (samedi, ndlr). On devra attendre que la voiture soit de retour à l'assistance et quand l'équipe l'aura examinée de plus près."

Kalle Rovanperä peut repartir si la voiture le lui permet, mais avec une grosse pénalité qui l'empêchera de toute façon de jouer un rôle pour les premières places de ce Rallye d'Ypres, 9e des 13 épreuves du championnat du monde WRC. Il pourra par contre inscrire un maximum de cinq points dans la Power Stage clôturant le rendez-vous flandrien dimanche.

Il devra de toute façon patienter pour devenir le plus jeune champion du monde des rallyes, mais il possède une confortable avance (94 et 95 points) respectivement sur les deux Hyundai de l'Estonien Ött Tänak et de Thierry Neuville.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top