Les Tornados qualifiés au temps pour la finale: "Nous serons meilleurs en finale"

Sports | Avec une quatrième place lors de leur série du 4 × 400m de l'Euro d'athlétisme vendredi à Munich, les Belgian Tornados ont dû attendre le résultat de la seconde série avant d'être repêchés au temps pour la finale de samedi. "Nous serons meilleurs en finale", a assuré Dylan Borlée après la course.

De Belga

Partager cet article

Avec un chrono de 3:01.81, les Tornados ont manqué pour un centième la 3e place, décrochée par l'Allemagne et directement qualificative pour la finale. "Nous avons fait un bon chrono mais nous avons dû attendre les autres temps. Ce n'est pas dans nos habitudes, normalement nous nous qualifions à la place mais la concurrence était solide dans notre série. Nous serons meilleurs en finale, j'en suis persuadé", a confié Dylan Borlée.

"Nous savions que beaucoup d'équipes allaient aligner leur moins bon coureur en troisième position et j'ai pu nous rapprocher du top 3", a ajouté Jonathan Sacoor. "Nous pouvons encore nous améliorer et courir plus vite en finale si nous avons un bon couloir."

"J'ai souffert", a lancé Jonathan Borlée. "Je ne suis pas dans la meilleure forme de ma carrière. Je le savais d'avance. Pendant la course, il y a eu beaucoup de bousculades et ce n'est pas bon pour rester dans le rythme. Personnellement, c'était une course difficile, mais je suis très heureux de la qualification."

"Je me suis mieux senti que lors de ma demi-finale en individuel", a confié Alexander Doom. "J'ai dû trouver mes marques au début car ce n'est pas agréable de partir du couloir 2 mais mes 200 derniers mètres étaient meilleurs. Nous avons maintenant hâte de courir la finale en espérant avoir un couloir extérieur."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top