Thomas Carmoy heureux de sa cinquième place à la hauteur: "Je reviendrai pour plus"

Sports | Thomas Carmoy, 22 ans, a terminé cinquième de la finale du saut en hauteur aux championnats d'Europe d'athlétisme à Munich, jeudi. Le Carolorégien, dont le record personnel est de 2m28, a franchi 2m23 au deuxième essai avant d'échouer à trois reprises à 2m27. Le titre européen est revenu au champion olympique italien Gianmarco Tamberi, qui a été le seul à franchir 2m30.

De Belga

Partager cet article

Après coup, Carmoy était rayonnant. "La cinquième place aux championnats d'Europe en plein air c'est fantastique. Je n'en aurais pas rêvé il y a quelques années. Je ne regrette rien. J'ai bien sauté", s'est réjoui Carmoy.

Les sauteurs en hauteur ont dû effectuer leur compétition sur une piste humide. "Bien sûr, ce n'était pas facile avec la pluie, mais en Belgique, nous sommes habitués", a souri Carmoy. "Je ne me plains donc pas. Seul l'échauffement a été un peu complexe. Nous devions rester au chaud dans la zone réservée à la presse. Ce n'était pas idéal pour rester concentré après l'annonce du report. Mais tout change quand vous pénétrez dans ce fantastique stade olympique, avec toutes ces personnes. C'est vraiment très plaisant. Il était presque entièrement rempli. Je ne suis pas encore habitué à cela dans ma carrière".

Avec un saut à 2m27, il aurait pu avoir une médaille. "Mais ça ne me dérange pas. La prochaine fois, je reviendrai pour en obtenir plus. Ça, c'est sûr. J'espère un podium à l'avenir, à la fois à un championnat d'Europe et à un championnat du monde. Mais pour l'instant, je garde les pieds sur terre et je suis très heureux de ma cinquième place", a conclu Carmoy.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top