Pierre de Froidmont espère un top 10 en mountainbike sur sa lancée de la Coupe du monde

Cyclisme | "Ce que Pierre fait en Coupe du monde, c'est phénoménal". L'ancien vététiste Filip Meirhaeghe, devenu sélectionneur national, ne cache pas son admiration pour Pierre de Froidmont qu'il aimerait voir sur le podium des championnats d'Europe de mountainbike vendredi à Munich, en Allemagne.

De Belga

Partager cet article

Pierre de Froidmont, 25 ans, a aligné en effet de bons résultats lors des dernières manches de Coupe du monde, dont une 5e place à Mont-Sainte-Anne, au Canada, considérée comme "la Mecque" du VTT, après avoir déjà conquis une 8e place à Petropolis au Brésil lors de la manche d'ouverture et finit six fois dans le top 15 lors des huit étapes déjà disputées sur les 9 au programme. Le Theutois est 9e au classement de la Coupe du monde. Jens Schuermans, 29 ans, est lui 12e avec trois fois une 8e place, dont une glanée à Mont-Sainte-Anne au début du mois.

"Ces prestations offrent une perspective pour cet Euro. En principe, on peut se mêler à la lutte pour le podium", a estimé Meirhaeghe. Le parcours à Munich a spécialement été concocté pour les championnats d'Europe. "C'est assez peu technique à première vue, mais difficile. Il y a un dénivelé positif de 150 m par tour, sur une solide montée. Ce sera compliqué, mais certainement pas un désavantage pour nous."

Pierre de Froidmont, 18e mondial au classement UCI, est lui plus mesuré et pense à un top 10, sur la lancée de sa bonne dynamique du moment, voire mieux sachant que plusieurs coureurs feront l'impasse sur l'Euro en vue des Mondiaux du 24 au 28 août dans la station des Gets en France.

Jens Schuermans, Daan Soete et Pierre de Froidmont sont les trois vététistes belge à prendre le départ vendredi (17h00). Githa Michiels et Emeline Detilleux seront en piste samedi (12h00) chez les dames.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top